Résidence Murray: «Des suggestions intéressantes pour bonifier le projet»

Une dizaine de personnes se sont déplacées mardi pour la consultation publique portant sur le projet d'agrandissement de la Résidence Murray. À la salle du Parvis, environ la moitié des personnes présentes cherchaient à défendre le patrimoine de la rue Murray.
Selon le conseiller du district Marie-Rivier, Rémi Demers, « la rencontre a été très positive » et n'a pas permis aux deux parties de revoir leurs positions. 
« Les gens maintiennent qu'ils ne sont pas à l'aise avec le projet présenté, mais ils ont offert des suggestions intéressantes pour bonifier le projet. Le ton était courtois », commente M. Demers, qui affirme avoir senti une baisse de l'émotivité.
L'opposition démontrée n'aura donc pas convaincu les élus de changer leur position sur l'agrandissement projeté, qui vise à ajouter 50 logements aux 92 unités existantes. L'annexe au bâtiment actuel compterait quatre étages en façade, sur la rue Murray, et six étages à l'arrière.
« Tout a été dit dans ce dossier. Ça démontre l'utilité de la rencontre qui avait été organisée en amont.» 
Le processus suivra donc son cours avec l'adoption d'un second projet de règlement au conseil municipal du 19 décembre. Un avis public sera ensuite publié le 5 janvier pour la demande de tenue de registre. S'il n'y a pas de référendum, une résolution serait adoptée au conseil le 16 janvier, pour une entrée en vigueur le 20 février.