Des résidants des rues La Barre, Argenson et Vaudreuil, du district de Montcalm, dénoncent la mauvaise gestion de la Ville dans les travaux routiers. Ils posent d’ailleurs à côté d’un trou creusé sur un terrain où la tourbe vient tout juste d’être posée après plus de quatre mois de travaux. Ils sont en compagnie du conseiller du district, Marc Denault.
Des résidants des rues La Barre, Argenson et Vaudreuil, du district de Montcalm, dénoncent la mauvaise gestion de la Ville dans les travaux routiers. Ils posent d’ailleurs à côté d’un trou creusé sur un terrain où la tourbe vient tout juste d’être posée après plus de quatre mois de travaux. Ils sont en compagnie du conseiller du district, Marc Denault.

Ratés autour de lampadaires

Chloé Cotnoir
Chloé Cotnoir
La Tribune
Les rues La Barre, Argenson et Vaudreuil se retrouvent plongées dans le noir depuis le mois de mai une fois la nuit tombée, à cause d’un cafouillage entre un entrepreneur chargé de travaux routiers et Hydro-Sherbrooke. De plus, les résidants de ce secteur de l’arrondissement Jacques-Cartier assistent depuis quelques jours à une reprise des travaux par des équipes d’Hydro-Sherbrooke afin de corriger temporairement la situation... en attendant d’autres travaux d’excavation l’an prochain devant mettre un point final à ce chantier désordonné.