Lors d’une marche organisée pour la Journée internationale des droits des femmes jeudi, plusieurs personnes portaient des pussyhats, tuques de laines qui se veulent un symbole de féminité rassembleur.
Lors d’une marche organisée pour la Journée internationale des droits des femmes jeudi, plusieurs personnes portaient des pussyhats, tuques de laines qui se veulent un symbole de féminité rassembleur.

Pussyhats et flocons de neige

Camille Dauphinais-Pelletier
Camille Dauphinais-Pelletier
La Tribune
Des flocons de neige ont recouvert jeudi les pussyhats portés par les personnes qui s’étaient rassemblées à Sherbrooke pour une marche organisée à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes. Ces tuques de laine, arborant deux petits triangles rappelant des oreilles de chat, avaient été confectionnées et vendues pour amasser des fonds pour l’organisme La Parolière.