Guillaume Rousseau organiserait une cérémonie d’accession à la citoyenneté québécoise s’il était élu.

Profiter de la Fête nationale pour devenir citoyen québécois

Promouvoir le sentiment de fierté des néo-Québécois et encourager la participation électorale des jeunes sont des enjeux qui motivent Guillaume Rousseau, candidat du PQ dans Sherbrooke à vouloir instaurer une cérémonie d’accession à la citoyenneté québécoise lors de la Fête nationale.

C’est bien connu, la Fête nationale est un événement propice à la célébration partout au Québec, et l’identité québécoise y est souvent au cœur des festivités.

C’est dans cet esprit que le Parti québécois a inscrit dans son programme qu’il s’engagerait à organiser une cérémonie d’accession à la citoyenneté québécoise lors des Fêtes nationales.

« J’ai vais encore plus loin. Ce que je dis comme candidat, c’est que si je suis élu lors des prochaines élections, je compte le faire dès l’année prochaine sans avoir à attendre que le gouvernement ne le mette en place », lance le candidat pour le PQ dans Sherbrooke.

M. Rousseau ne souhaiterait pas que cette cérémonie ne soit consacrée qu’aux néo-Québécois qui viennent d’acquérir leur droit de vote au Québec, mais aussi pour les jeunes qui viennent d’atteindre la majorité.

« Pour les jeunes de 18 ans, il faudrait faire des efforts de mobilisation. Il faudrait les sensibiliser au droit de vote et les inviter officiellement à la cérémonie. Pour les nouveaux arrivants, ce serait un moment de célébrer leur fierté québécoise », ajoute-t-il.

Il faut dire que la fête du Canada consacre déjà une cérémonie formelle d’accession à la citoyenneté canadienne, et qu’elle celle-ci revêt une importance légale et symbolique.

Les objectifs d’organiser une cérémonie d’accession à la citoyenneté québécoise seraient quelque peu différents.

« On veut favoriser le sentiment d’appartenance, de fierté nationale et d’intégration pour les nouveaux arrivants. Pour les jeunes, c’est de valoriser l’importance du droit de vote en tant que devoir moral », explique-t-il.