Le programme Priorité Sherbrooke prendra fin en août, annonce la Chambre de commerce de Sherbrooke.

Priorité Sherbrooke largué

EXCLUSIF - Le programme d’achat local Priorité Sherbrooke ne sera pas renouvelé. La Chambre de commerce de Sherbrooke (CCS) a annoncé aux quelques commerçants participants qu’il prendra fin le 31 août, a appris La Tribune.

On ne comptait plus que huit commerces adhérant à ce programme relancé en mai 2016.

« C’est un programme qui a fait son temps », reconnaît Serge Audet, instigateur du projet et ancien président de l’organisme.

« Aujourd’hui, tout le monde a sa carte de fidélisation de différents commerces. Ça devait difficile de suivre. Le privé a pris la place, sa place. »

Une lettre datée du 6 juin informait les commerçants qu’il n’allait pas être renouvelé « conformément à une entente avec les marchands participants ». On mentionne que le programme de fidélisation « est une technologie très évolutive. L’évolution très rapide de la technologie ainsi que le manque de personnel et de ressources financières pour soutenir cette évolution nous incitent à prendre la décision de fermer notre programme », souligne-t-on.

Les détenteurs de la carte ne peuvent donc plus cumuler de l’argent, ajoute-t-on. On recommande de dépenser les sommes accumulées sur la carte chez les marchands participants.

Rappelons que la Chambre de commerce de Sherbrooke avait donné un nouveau souffle à son programme d’achat local en mai 2016. Un total de 65 000 cartes Priorité Sherbrooke avaient été envoyées par la poste à des consommateurs sherbrookois. Avec un taux d’activation estimé à 15 pour cent, la CCS espérait ainsi séduire 9750 nouveaux utilisateurs de la carte de fidélisation.

La Chambre de commerce avait créé une nouvelle coentreprise baptisée Fidélité Plus.

De 3 à 20 ans!

C’est en 2009, alors que l’économie connaissait un ralentissement marqué, qu’on avait mis sur pied cette initiative pour les marchands afin de fidéliser les consommateurs et contrer les fuites commerciales.

En 2013, la Chambre annonçait qu’elle exportait le programme à Lévis, Laval, Prescott Russel et dans la Baie-des-Chaleurs. En 2014, Novom Networks se joignait au programme afin de permettre la géolocalisation des marchands participants et ce via une application sur les téléphones intelligents.

En 2016, on annonçait un partenariat avec le site web Estrie Plus.com pour la relance. On répertoriait alors 65 commerçants et 9000 consommateurs détenteurs de la carte Priorité Sherbrooke. Celle-ci permet d’accumuler des dollars Priorité Sherbrooke pour ensuite pouvoir les utiliser chez les commerçants participants. On estimait à 300 000 le nombre de transactions effectuées depuis 2009. On avait comptabilisé des ventes totales de 7,5 M$.

À l’origine, il ne devait durer que trois ans, souligne M. Audet.

« En 2009, on avait un objectif de garder le programme actif de trois à cinq ans. En 2016, on n’avait pas d’objectif. Il y a quand même eu 19 000 transactions en 2018. »

Dans les marchands encore dans la liste des commerces participants, on retrouve les restaurants Caffuccino de Sherbrooke, Pizzeria Demers, Delia Eggstra et le réparateur de pare-brise Ram-Ko.