Prêt à rouler sur René-Lévesque (vidéo)

Il ne restait que quelques travaux de marquage à réaliser, mercredi, avant d’ouvrir officiellement le boulevard René-Lévesque aux automobilistes. Si les cyclistes et les piétons se sont déjà approprié la piste multifonctionnelle qui longe l’artère du secteur Rock Forest, les voitures ne pourront circuler sur le nouvel axe routier qu’à partir de jeudi.

Le boulevard René-Lévesque a une longueur de 2,75 km et compte une voie dans chaque direction. Il compte trois carrefours giratoires, soit à la hauteur des rues Magnelli/Sainte-Claire, Matisse et Henri-Labonne, de même que des espaces de dégagement pour les autobus. L’enveloppe de 26 M$, incluant les travaux de construction et les études de sol, aurait été respectée.
« Ce nouveau boulevard a été conçu pour favoriser la fluidité de la circulation et le transport actif. Il comprend un sentier multifonctionnel ainsi que des trottoirs » a indiqué le maire Steve Lussier, en rappelant que la sécurité n’était pas compromise par la configuration du boulevard.

Lire aussi: Le boulevard René-Lévesque ouvert à la circulation jeudi

Le Service de protection contre les incendies de Sherbrooke a d’ailleurs procédé à une démonstration en utilisant son camion le plus large et le plus lourd pour contourner une voiture immobilisée. Le camion empiète sans problème sur une bande rouge située dans le terre-plein central.

La Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke est à terminer les travaux de l’école de la Croisée, située en bordure du boulevard, de manière à accueillir entre 200 et 300 élèves à la fin de l’été. Un parc d’envergure sera aménagé à proximité. Le maire Steve Lussier n’était pas en mesure de préciser en quoi consisterait un parc « d’envergure ». À terme, on prévoit aussi la construction d’environ 1600 unités d’habitation autour du boulevard.

La Ville de Sherbrooke sera attentive aux habitudes de circulation sur le boulevard René-Lévesque et s’intéressera entre autres à la vitesse des automobilistes au cours des prochaines semaines et lors de la rentrée scolaire. Deux brigadiers aideront d’ailleurs les enfants à traverser au carrefour giratoire de la rue Matisse.

L’ex-conseiller de Rock Forest, Serge Forest, était heureux d’avoir été invité à l’inauguration du boulevard. « J’en parlais dans ma campagne électorale en 1998 », rappelle-t-il, mentionnant que la voie de circulation permettra de désengorger le secteur du boulevard Mi-Vallon.

L’actuelle conseillère Annie Godbout, absente, a réagi par voie de communiqué. « J’invite les automobilistes [...] à redoubler de prudence au cours des prochaines semaines puisque les habitudes de circulation seront passablement modifiées dans le quartier. »

La Ville étudie les tracés potentiels pour le dernier tronçon du boulevard, qui devrait aboutir sur le boulevard Bourque à la hauteur de la rue du Haut-Bois. La phase des acquisitions de terrains et la conception des plans et devis sont prévues pour les deux prochaines années. La construction suivra en fonction des sommes rendues disponibles par le conseil municipal.