Pression à la hausse sur l'essence

Les automobilistes avaient avantage à magasiner le prix de l'essence, jeudi après-midi à Sherbrooke, où l'on pouvait remarquer une pression à la hausse.
Certains détaillants affichaient 1,14 $ le litre de carburant ordinaire. D'autres résistaient en offrant toujours l'essence à 1,09 $, un prix affiché depuis plusieurs semaines dans la région.
C'est en outre le «prix réaliste» calculé par le CAA-Québec pour la région estrienne. Il est évalué à partir de l'indicateur quotidien du coût d'acquisition (103,9 ¢) et de la marge au détail moyenne des 52 dernières semaines (05,6 ¢).