Le prix de l’essence pourrait grimper dans la région puisqu’on observe une pression à la hausse à la pompe.

Pression à la hausse sur le prix de l’essence

À quelques jours du début des vacances de la construction, le prix de l’essence dans la région estrienne subit une pression à la hausse.

En fait, le « prix réaliste » estimé par le CAA-Québec se situe à 1,35 $ pour un litre de carburant ordinaire.

Le prix moyen vendredi avant-midi affiché dans le paysage estrien est à 1,26 $ le litre, indique aussi l’organisme.

Les automobilistes ont donc avantage à être attentifs quand vient le temps de faire le plein. Les prix varient sur le territoire.

Il faut s’attendre à une hausse généralisée dans le sud du Québec, car les prix affichés dans plusieurs régions sont inférieurs au « prix réaliste » du CAA.

Par exemple, le prix moyen au Centre-du-Québec est à 1,27, alors qu’il devrait plus proche du 1,33 $. En Montérégie, le « prix réaliste » se situe à 1,35 $, soit 5 ¢ de plus que le prix moyen à la pompe.