La citoyenne Roseline Roux, qui élève des poules depuis plusieurs années, a fait quelques recommandations à la Ville lors de la consultation publique qui s’est tenue jeudi soir à l’hôtel de ville.
La citoyenne Roseline Roux, qui élève des poules depuis plusieurs années, a fait quelques recommandations à la Ville lors de la consultation publique qui s’est tenue jeudi soir à l’hôtel de ville.

Poules urbaines : la Ville vise le 7 juillet

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
Si tout se déroule comme prévu, les Sherbrookois pourront aménager un poulailler et garder des poules pondeuses derrière chez eux, de façon tout à fait légale, dès le 7 juillet prochain.