Le débat sur la date limite pour la pose des pneus d’hiver au Québec fait rage, mais le CAA-Québec ne souhaite pas qu’on la devance, ce qui mettrait trop de pression sur les ateliers de mécanique de la province.

Pneus d'hiver: le CAA ne souhaite pas qu’on devance la date limite

Devancer une fois de plus la date pour la pose des pneus d’hiver au Québec n’est pas nécessairement la solution à privilégier pour faire changer les habitudes des automobilistes retardataires.

Alors que le débat sur la date limite fait rage, le CAA-Québec dit opter pour la sensibilisation.

«La date, elle veut dire à partir de quand les policiers peuvent commencer à donner des billets d’infraction  à ceux qui n’ont pas muni leur voiture de pneus d’hiver», explique Pierre-Olivier Fortin, conseiller en communication à l’organisme de défense des droits des automobilistes.

«Un jour ça en viendra peut-être au 15 novembre, mais pour tout de suite nous ne croyons pas qu’on doit devancer la date. Ce que nous disons c’est que le gros bon sens doit primer.»

Rappelons que cette date a été déplacée du 15 au 1er décembre cette année. Les chutes de  neige de lundi et de mardi, les 11 et 12 novembre, sont l’exemple qu’on doit faire la promotion du passage des pneus d’été aux pneus  d’hiver plus tôt à l’automne, ajoute-t-il.

Selon M. Fortin, changer la date viendrait ajouter une pression importante sur les ateliers de mécaniques du Québec. «Les garages doivent composer  avec une pénurie de main-d’oeuvre», dit-il à La Tribune.

«On déplaçant la date, on concentrerait les changements de pneus dans une plus courte période. Tout le monde voudrait le faire en même temps.»


« Les tempêtes de neige, ça arrive à la mi-novembre. »
Pierre-Olivier Fortin

Encore cette année, le CAA-Québec  a évalué la «date réaliste» pour le changement de pneus au Québec. En Estrie, on évalue qu’elle se situe au 5 novembre. 

Cette date est établie en collaboration avec MétéoMédia et précise le jour où, en moyenne, la température diurne maximale est en dessous de 7 °C pour chaque région du Québec. Elle correspond donc à la « date limite » qu’on devrait respecter pour installer ses pneus d’hiver. À titre comparatif, dans la région de Sept-Îles, on parle du 20 octobre.

Le CAA-Québec a aussi lancé la Semaine nationale de prise de rendez-vous pour les changements de pneus au début d’octobre. Avec la pénurie de main-d’œuvre et la date légale pour les pneus d’hiver devancée au 1er décembre, on suggérait alors d’éviter la cohue comme celle qu’on vit actuellement.

«Ce que nous disons c’est de ne pas attendre au 30 novembre. Les tempêtes de neige, ça arrive à la mi-novembre. On l’a vécu l’an dernier et on le revit cette année.»