Aucune décision n'a encore été rendue dans le dossier du stationnement pour les personnes handicapées sur la rue Wellington Nord.

Pas de nouvelles pour le stationnement gratuit sur Wellington Nord

Aucune décision n'a encore été rendue dans le dossier du stationnement pour les personnes handicapées sur la rue Wellington Nord. Si un citoyen a demandé au conseil municipal que tous les espaces de stationnement sur cette artère du centre-ville soient gratuits pour les détenteurs de vignettes pour les personnes à mobilité réduite, si le comité du stationnement s'est penché sur la requête le 12 avril, le verdict se fait toujours attendre.
Le citoyen François Desmarais mentionnait que la balade jusqu'aux horodateurs peut être pénible pour les personnes à mobilité réduite et que tous les conducteurs n'ont pas nécessairement accès à un téléphone intelligent pour procéder au paiement en ligne.
Le président du comité du stationnement, Serge Paquin, mentionne que le dossier sera présenté à l'exécutif la semaine prochaine. « Nous présenterons nos orientations en même temps que celles pour deux autres dossiers. Que nous options pour le statu quo ou un changement, le dossier doit revenir aux membres du conseil. »
Le 20 mars, quand M. Desmarais avait présenté sa requête, la conseillère Hélène Dauphinais s'était dit en accord avec le citoyen. « C'est une demande que j'avais faite au conseil il y a un mois et M. Desmarais n'était pas le citoyen qui m'avait fait cette demande. Je suis très sensible à cette situation quand on sait que l'hiver, pour les gens à mobilité réduite, c'est extrêmement difficile », avait-elle dit.
Serge Paquin affirme qu'aucune trace de cette demande n'a été trouvée. « Personne ne se rappelle de ça et il n'y a pas de traces. »
Hélène Dauphinais assure avoir abordé le sujet en février. « Parfois, certains sujets ne sont pas notés au procès verbal », avance-t-elle en précisant avoir abordé la question lors de la période de messages des conseillers.
Vérification faite, Mme Dauphinais a bel et bien voulu savoir s'il était possible de se stationner gratuitement sur la rue Wellington Nord avec une vignette de personne à mobilité réduite. Au conseil municipal du 20 février, elle rapportait que d'autres villes permettaient ce stationnement gratuitement. Serge Paquin répondait que des stationnements pour handicapés avaient été aménagés sur la rue Meadow et sur la rue King Ouest.