Malgré l'ampleur des travaux en cours sur la 12e Avenue Nord non loin du CHUS Fleurimont, ceux-ci ne sont pas destinés à accueillir un magasin à grande surface. Du moins pas à court terme, assure le promoteur Denis Custeau.

Pas de grande surface en vue dans l'Est

Les travaux routiers en cours sur la 12e Avenue Nord à Sherbrooke, entre la rue Brûlotte et l'autoroute 610, n'ont rien à voir avec l'arrivée à court terme d'un magasin à grande surface, tel que Canadian Tire, Rona ou Home Depot.
Même si les travaux se déroulent à la fois sur la 12e Avenue Nord et sur le terrain adjacent désigné comme pôle commercial régional, le promoteur Denis Custeau indique qu'aucune entente n'a encore été signée prévoyant l'arrivée d'une grande surface sur ce terrain, dont le Groupe Custeau est copropriétaire avec la famille Allard via la compagnie Roxmon.
M. Custeau ajoute que les travaux en cours sur le terrain de 4 millions de pieds carrés ont été entrepris de façon à s'arrimer aux travaux d'élargissement qu'effectue en ce moment le ministère des Transports du Québec (MTQ) sur la 12e Avenue Nord. Outre l'installation d'une canalisation, les travaux consistent à niveler le terrain au même niveau que la voie de circulation.
« On a pris la décision de faire ces travaux en même temps que ceux du MTQ, car si on les avait faits plus tard, cela nous aurait occasionné des coûts additionnels du fait qu'on aurait été obligé de protéger les travaux du MTQ », précise M. Custeau au sujet des travaux de canalisation évalués à 1,4 M$.
Gros joueur
Pour ce qui est de l'arrivée d'une grande surface, l'homme d'affaires affirme qu'aucune négociation n'est en cours avec un des joueurs importants de cette industrie (voir autre texte).
« Les travaux qu'on fait représentent une partie de la préparation pour la venue éventuelle de bâtiment, puisque c'est un pôle commercial régional. Mais dire que les travaux se font en fonction de la venue d'un gros joueur, à court terme, la réponse est non. »
Le terrain que détient Roxmon depuis près de 10 ans a fait l'objet d'un amendement au zonage en mai dernier en vertu du règlement 1200. Le zonage mixte commercial et résidentiel permet au promoteur de consacrer jusqu'à 1,7 million de pieds carrés à des fins commerciales.
Élargissement
Pour ce qui est des travaux effectués par le ministère des Transports, ceux-ci sont évalués à 1,5 M$. Ils consistent essentiellement à élargir la 12e Avenue Nord en une artère à quatre voies, comprenant un terre-plein central ainsi que des feux de circulation permettant un virage à gauche en direction nord. La fin des travaux est prévue pour le mois de novembre.
Le franchisé de Canadian Tire prêt à déménager...
En tant que franchisé du Canadian Tire de Fleurimont, Mario Larochelle ne dirait pas non à l'idée de relocaliser son magasin sur le terrain de la 12e Avenue Nord, non loin de l'autoroute 610. Le hic, dit-il, c'est que « ce n'est pas moi qui décide... ».
De fait, l'entente qui le lie à Canadian Tire ne lui accorde pas de droit de regard quant à l'emplacement ou à la superficie de la franchise qui lui est accordée. « En tant que franchisé, je n'ai pas le pouvoir de dire que je vais déménager ou m'agrandir. C'est Canadian Tire qui gère cet aspect-là de la business... », dit-il.
Sans faire partie des discussions entourant une éventuelle relocalisation, M. Larochelle sait toutefois que la direction de Canadian Tire est au courant de la situation vécue par son commerce situé à l'angle du chemin Duplessis et de la rue King Est.
« C'est sûr qu'ils regardent l'option de déménager le magasin, je ne peux pas vous le cacher. Tout le monde sait qu'on est trop petit actuellement. Mais de là à vous dire qu'ils regardent là (le site de la 12e Avenue Nord) ou ailleurs dans Fleurimont, je ne peux pas vous le confirmer. Chose certaine, il semble y avoir pas mal de place sur la 12e », dit-il en parlant du terrain de 4 millions de pieds carrés qui fait présentement l'objet de travaux (voir autre texte) en même temps que ceux du ministère des Transports.
« C'est sûr que si Canadian Tire me dit qu'ils ont signé un deal pour construire une bâtisse, je suis intéressé à y aller. Je sais que les gens à Fleurimont aimeraient avoir un plus grand magasin. On le voit avec tout le débat sur l'offre commerciale. Il n'y a pas grand-chose dans l'Est. Les gens veulent avoir plus de magasins et on ne peut pas être en désaccord avec ça. Actuellement, tout se fait pas mal au Plateau (St-Joseph) ou un peu plus loin... »
Par courriel, la direction québécoise de Canadian Tire a déclaré n'avoir aucun projet de relocalisation du magasin pour le moment. « Nous n'avons par de projet de relocalisation pour ce magasin en ce moment. Nous vous contacterons si nous avons un projet à annoncer », a écrit Cindy Thérèse Hoffman, directrice des communications.