Des ornières se sont formés sur la chaussée de l'autoroute 10/55 à Sherbrooke.

Ornières sur la 10 et la 610 : le chantier de nuit lancé lundi

C'est lundi que le ministère des Transports du Québec (MTQ) donnera le coup d'envoi de son plus gros chantier d'asphaltage de l'été. Pour ne pas nuire à la circulation, les travaux auront lieu de nuit.
Jusqu'au dimanche 27 août, on réparera les ornières qui sont apparues sur les autoroutes 10/55 et 610 à Sherbrooke. Le travail s'effectuera de 18 h à 6 h, du dimanche soir au vendredi matin, annonce le MTQ.
Durant les travaux, il y aura fermeture d'une voie sur deux. La circulation se fera en continu dans la voie restante et la limite de vitesse sera réduite à 70 km/h. Ces travaux entraîneront aussi la fermeture ponctuelle de bretelles d'accès et de sorties d'autoroute. Une signalisation adéquate sera mise en place pour indiquer les détours, indique Dominique Gosselin, conseillère en communication du MTQ en Estrie.
« Nous avons prévu épargner les automobilistes en effectuant ces travaux de soir et de nuit, dit-elle. Les gens devront quand même prévoir leurs déplacements. Ils peuvent suivre le déroulement sur Québec 511. »
« Habituellement, les travaux se font de jour. Ces travaux se dérouleront sur le réseau d'autoroutes le plus achalandé en Estrie. Nous pensons que l'impact sur la circulation sera limité. »
La Tribune annonçait en avril dernier que le MTQ avait décidé de s'attaquer cet été aux profondes ornières de la chaussée de ces autoroutes où circulent 48 000 véhicules par jour.
Un appel d'offres avait été lancé pour les travaux et c'est la compagnie Sintra qui a été choisie.
Les automobilistes habitués de rouler sur la 10 à la hauteur de Saint-Élie ont pu remarquer ces ornières qui peuvent déstabiliser quelque peu les petites voitures qui roulent dedans en changeant de voie.
Depuis 2015, le MTQ a reçu quelques plaintes d'usagers concernant ce défaut dans la chaussée, indiquait le MTQ en avril dernier.
Les travaux permettront d'améliorer la douceur de roulement, ajoute Mme Gosselin.