Joey Murphy a été condamné à 56 mois

Opération muraille : Murphy condamné à 56 mois

Le projet muraille s’est conclu devant le tribunal avec la condamnation à 56 mois de détention de Joey Murphy, l’un des joueurs majeurs de cette organisation de trafiquants de stupéfiants dans la région de Granby.

Membre de Devil’ s Ghost, un groupe affilié au chapitre de Sherbrooke des Hells Angels, Murphy devra purger encore 22 mois et 21 jours de prison.

Le juge Gaétan Dumas de la Cour supérieure a entériné la suggestion commune de la procureure aux poursuites criminelles Me Laurence Bélanger et de l’avocat de la défense Me François Gauthier au palais de justice de Sherbrooke.

Murphy coordonnait une cellule de vente de cocaïne et de méthamphétamine contrôlée par Richard Skinner, dont le territoire de vente était situé au sud de l’autoroute 10.

Il s’assurait de l’approvisionnement en stupéfiants pour ses vendeurs agissant à Bromont, Farnham, Sutton et les environs.

La poursuite impute à Murphy des commandes de 20 000 comprimés de méthamphétamine entre octobre 2015 et février 2016. Il s’approvisionnait aussi en cocaïne auprès d’Éric Burgdorfer, condamné dans cette affaire, en réalisant les transactions dans des stationnements de commerces.

La preuve révèle de nombreux échanges avec Joey Rae, le bras droit de Murphy et aussi membre des Devil’ s Ghosts de Sherbrooke, pour préparer la vente de ces substances illicites.

Selon le récit de la preuve, les vendeurs et distributeurs passent leurs commandes et les livraisons sont effectuées dans des stationnements de commerces.

Des redevances étaient remises à Murphy à l’intention du chapitre de Sherbrooke des Hells Angels sur les produits vendus. Murphy et Joey Rae se sont rendu à plusieurs reprises au local des Devil’ s Ghost à Sherbrooke au cours de la période de l’enquête pour discuter de ces redevances sur la vente de stupéfiants.

Joey Murphy s’assurait aussi du respect des prix et de l’intégrité du territoire de vente. Des conversations interceptées permettent de prouver qu’ils n’hésitaient pas à aller régler les situations problématiques en demandant d’amener un bâton de baseball pour aller « jouer à la balle ».

Lors des six entrées subreptices réalisées chez Murphy au cours de l’enquête, les policiers ont trouvé 17 listes de comptabilité, jusqu’à 45 000 $ en argent et un sac de papier brun contenant 350 grammes de cocaïne.

Une somme de 43 225 $ a été saisie lors de la perquisition réalisée à son domicile, des stupéfiants de toutes sortes de même que des items reliés aux Devil’ s Ghosts et aux Hells Angels.

L’opération policière s’était déroulée en juin 2016, mais la plupart des accusés se sont engagés à plaider coupables à la fin 2017 et les peines se succèdent depuis le début de 2018.

Les plaidoyers de culpabilité dans muraille ont évité la tenue de deux longs procès devant jury qui étaient prévus au palais de justice de Sherbrooke au début de 2018.

La grande majorité des individus ont été accusés de complot pour trafic de cocaïne, méthamphétamine, MDMA, cannabis et haschich entre le 15 mars 2015 et le 29 juin 2016 à Granby, Repentigny, Brossard et ailleurs au Québec et en Ontario ainsi que de trafic de ces substances à Granby et ailleurs au Québec et en Ontario.