Julie Déry et sa fille Laurence Landry ont profité du temps plus doux pour aller skier au mont Bellevue mercredi.

« On va reprendre le temps perdu cette semaine ! »

Les skieurs ont profité en grand nombre de la température clémente, mercredi, pour aller dévaler les pistes du mont Bellevue. Après un temps des Fêtes plus que froid, les skieurs et planchistes étaient nombreux au pied de la montagne.

Julie Déry est allée faire du ski avec sa fillette de 5 ans, Laurence, qui en est à ses balbutiements dans ce sport. « Les conditions de ski sont très belles, commente-t-elle. Dans les moments plus froids, on est quand même venues. Il y avait moins de monde, donc c’était plus facile d’apprendre les techniques aux enfants », indique-t-elle.

Lire aussi: Les skieurs de retour sur les pentes

Sébastien Langlois est également allé skier en famille. Les conditions étaient belles, selon lui. « La température est plus clémente. J’aurais aimé venir plus souvent durant le temps des Fêtes, mais il faisait trop froid pour mes enfants de 4 et 6 ans. Aujourd’hui, la température est parfaite pour eux. On va reprendre le temps perdu cette semaine! » commente-t-il.

De leur côté, Anaïs Brosseau-Guénette, Zoé Brosseau-Guénette et Sarah-Maude Marcoux profitent du dernier droit de leurs vacances de Noël pour faire des activités à l’extérieur. Selon elles, trop de gens étaient présents sur la montagne. « L’attente est d’environ 10 minutes. On perd du temps pour skier! On aime ça quand c’est un peu moins long pour prendre les télésièges. De plus, on ne sait pas où les gens vont et ils arrêtent parfois au milieu de la piste », disent les adolescentes.

Conditions superbes

Les conditions de ski sont superbes selon la directrice du Regroupement du parc du Mont-Bellevue, Josianne Arès. « Ce sont de très belles conditions, confirme-t-elle. Le froid a quand même permis de fabriquer beaucoup de neige. Il y a un beau fond sur les pistes. C’est mieux que les années où il pleut. »

Mme Arès se réjouit du grand achalandage de mercredi. « Il y avait beaucoup de monde. Tout le monde appelait ou voulait des cours de ski. Les gens sortaient de leur cocon. On était prêt pour ça. Les activités de plein air ont été plus laissées de côté durant le temps des Fêtes à cause du froid », analyse-t-elle.

Les pistes de glissade sur tube devraient ouvrir d’ici la fin de semaine. Quant aux pistes de ski de fond, elles devraient être tracées après la prochaine bordée de neige.