Le Cégep de Sherbrooke instaure de nouvelles campagnes de sensiblisation sur les violences à caractère sexuel et les enjeux du numérique.

Nouvelles campagnes de sensibilisation au Cégep de Sherbrooke

L’année scolaire qui a commencé lundi au Cégep de Sherbrooke sera l’occasion de sensibiliser les étudiants à plusieurs enjeux d’actualités. Une formation obligatoire pour contrer les violences à caractère sexuel et une campagne de sensibilisation aux enjeux du numérique seront instaurées à l’automne.

Mise sur pied dans le cadre de la Loi visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel, la Politique pour contrer les violences à caractère sexuel est en vigueur depuis lundi. Les membres du personnel suivent actuellement une formation donnée par des professionnels et les étudiants devront obligatoirement suivre une formation en ligne.

« Qu’est-ce qui est tolérable et qu’est-ce qui ne l’est pas? On veut que les gens comprennent bien qu’il y a des limites à ne pas franchir. Il faut outiller les étudiants pour faire en sorte qu’il y ait un avancement dans cette lutte. Il faut connaitre notre rôle et déterminer comment on peut intervenir », informe Marie-France Bélanger, directrice générale du Cégep de Sherbrooke.

Éducation au numérique

Les différents enjeux du numérique seront également mis en lumière dans le cadre d’une campagne. Un comité a été mis sur pied dans le but de sensibiliser les étudiants ainsi que les membres du personnel du cégep.

Cette campagne couvrira un large éventail d’enjeux tels que la désinformation, la cyberintimidation, le nombre d’heures passées devant les écrans, l’intégrité intellectuelle, le plagiat, la cyberéputation et plus encore.

« On voit ce qui se passe. Nous constatons l’impact du numérique sur les relations, la sécurité de nos données, la cyberintimidation, les fausses nouvelles et autres. Une campagne ne va pas tout régler, mais on pense que ça va aider. On va travailler avec nos équipes pour savoir comment on fait ça », souligne la directrice générale.

À cela s’ajoute l’entrée du e-sport au Cégep de Sherbrooke. À la fin du mois d’août, une sélection sera faite pour combler les deux équipes du cégep qui feront compétition dans la Ligue Cyber Espoirs de la Fédération québécoise des sports électroniques.

« Plusieurs étudiants aiment jouer aux jeux vidéo. Nous pensons que, avec un encadrement, il peut y avoir de bons résultats. Il va y avoir des mesures pour que les étudiants développent de bonnes relations interpersonnelles et qu’ils puissent avoir de saines habitudes de vie. C’est gagnant de les encadrer. »

Brigades vertes

Les « brigades vertes », une initiative du Cégep de Sherbrooke créée l’an dernier, poursuivra également ses efforts. Celles-ci visent à informer les étudiants concernant le tri des déchets. Les 35 îlots à trois voies (compost, déchet, recyclage) qui ont été installés ont occasionné une diminution de 35 pour cent de déchets et une augmentation de 100 pour cent du volume de compost.