Ayman Chahid, Roselyne Ngota et Robert Ngota ont inaugurés la nouvelle cuisine en faisant de petits biscuits

Nouvelle cuisine au Repaire jeunesse

SHERBROOKE - Grâce à la contribution de son partenaire goeasy, le Repairejeunesse de Sherbrooke a une toute nouvelle cuisine fraîchement rénovée. Cette nouvelle cuisine permettra entre autres d'offrir des ateliers pour les jeunes qui fréquentent la maison de quartier située dans le district d'Ascot.

L'inauguration de la nouvelle cuisine s'est déroulée dans une ambiance pleine d'énergie dans laquelle l'odeur de biscuit fraîchement cuit flottait dans l'air au grand plaisir de tous ceux qui étaient présents.

« La nouvelle cuisine va nous permettre d'apprendre à cuisiner des plats et à les refaire à la maison. Merci beaucoup pour les efforts », ont lancé les jeunes en s'adressant aux représentants de goeasy.

Le Repaire de Sherbrooke, aussi communément appellé Famille Espoir, est un lieu de rassemblement facilitant les échanges, l'entraide et organisant de multiples activités socio-éducatives pour les jeunes du secteur.

Plus de 400 jeunes fréquentent le Repaire chaque année.

« Nous organisons plusieurs activités, dont l'aide aux devoirs, des projets coopératifs et sportifs, et évidemment les ateliers de cuisine », explique Guy Boucher, directeur général du Repaire jeunesse de Sherbrooke.

100 cuisines à rénover

Pour célébrer les 14 années de partenariat avec les Repaires jeunesse du Canada, goeasy s'est donné comme objectif de rénover 100 cuisines dans l'ensemble du pays sur une période de dix ans.

« Nous sommes fiers d'investir dans ce qui permet d'offrir des programmes culinaires dans une cuisine parfaitement fonctionnelle pour les jeunes », ont indiqué les représentants de goeasy.

Cette annonce a créé un sentiment de bonheur chez les jeunes et les différents acteurs du Repaire.

Des jeunes du secondaire se sont joints plus tard pour participer à l'inauguration officielle.

« C'est le jour et la nuit entre cette belle cuisine fonctionnelle et notre ancienne. Elle ajoute aussi un élément de fierté aux enfants et familles qui fréquentent l'organisme et qui utilisent la cuisine », conclut M. Boucher.

Rappelons que l'organisme estrien fait le pari de travailler sur les forces des familles plutôt que sur les problématiques.

Elle vise ainsi à améliorer les conditions de vie des personnes du quartier, le tout, à l'aide d'un grand esprit d'entraide.