Stéphane Tremblay, pdg du CIUSSS de l’Estrie – CHUS, Josée Paquette, directrice des ressources humaines, des communications et des affaires juridiques du CIUSSS de l’Estrie – CHUS, et Emma Corriveau, présidente de la section locale 4475 du SCFP, ont procédé à la signature officielle.

Nouvelle convention pour les 5000 employés du CIUSSS

Des milliers d’employés du CIUSSS de l’Estrie – CHUS ont officiellement une nouvelle convention collective.

Des membres de la direction du CIUSSS de l’Estrie – CHUS et du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) ont paraphé les nouvelles dispositions du contrat de travail qui entrera en vigueur le 27 octobre. La signature du document s’est déroulée mardi après-midi en présence du comité de négociation.

À LIRE AUSSI: Aucun bris de service cet été au CIUSSS

Les employés épuisés, les syndicats en mode solutions

La convention touche 5000 employés membres du personnel paratechnique, des services auxiliaires et des métiers représentés par le SCFP, comme les préposés aux bénéficiaires, les auxiliaires aux services de santé et sociaux, les employés de métiers et de l’entretien ménager.  Les négociations ont nécessité une cinquantaine de rencontres avant d’en arriver à une entente de principe le 30 janvier.

« Cette convention collective fait majoritairement place à des mesures qui permettront de répondre aux besoins de la population et des employés », mentionne Stéphane Tremblay, président-directeur général du CIUSSS de l’Estrie – CHUS. « Rappelons que l’offre de soins de qualité est demeurée une priorité collective tout au long des négociations », ajoute-t-il. 

Du côté syndical, on passe maintenant à l’étape de l’application de cette nouvelle convention.

« Je pense qu’autant du côté syndical que patronal, nous avons jeté des bases solides pour la population, pour nos membres et pour l’institution », note Emma Corriveau, présidente de la section locale 4475 du SCFP.

« Cela voudra dire obtenir des résultats rapides et concluants dans l’attraction et la rétention du personnel. »

APTS

Du côté de l’APTS, on a conclu un long processus de négociations par la signature des dispositions locales de la convention collective avec le CIUSSS de l’Estrie-CHUS. Le personnel syndiqué APTS de la région a entériné cette entente de principe le 28 mars avec un taux d’adhésion exceptionnel de 98,7 %. 

L’aboutissement de ces négociations se fera le 27 octobre avec la mise en vigueur des dispositions locales et, cinq jours plus tard, soit le 1er novembre, la fusion des listes d’anciennetés suivra.

« Nous avons fait des progrès importants pour les conditions de travail des professionnel·le·s et des technicien·ne·s du CIUSSS de l’Estrie-CHUS. La tâche était imposante », explique Emmanuel Breton, représentant national de l’APTS en Estrie.

« Non seulement avons-nous réussi à conserver des acquis importants, mais nous avons également fait des gains significatifs particulièrement appréciés de nos membres, spécialement sur la mobilité du personnel et la période d’essai, deux des enjeux les plus épineux de cette négociation. »

Les membres offrent des services en matière de diagnostic, de radiodiagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention. Dans la région de l’Estrie, l’APTS regroupe environ 4000 membres.