Les peluches donnent envie de tenter sa chance dans les kiosques de jeux.

Nouveau carnaval en ville

Que font les festivaliers avant qu’arrive l’artiste qu’ils attendent depuis la sortie de la programmation de la Fête du lac des Nations? Ils font soit la tournée des kiosques de produits artisanaux ou ils pratiquent leur lancer de la fléchette en essayant tant bien que mal de faire éclater un ballon gonflé, le tout dans le but de gagner une peluche. Certains repartent les mains vides alors que d’autres remportent le gros lot.

Cette année, un nouveau carnaval est en ville pour amuser les festivaliers. Beauce Carnaval offre des kiosques d’amusement, manèges et les inévitables casse-croute qui sauront divertir les Sherbrookois tout au long du tant attendu festival. 

Certes, Beauce Carnaval n’en est pas à son premier été dans les festivals. Depuis 1953, l’organisation se déplace à travers le Québec dans différentes fêtes. 

« On offre un parc d’amusement avec des manèges, des jeux d’adresse, des restaurants de barbe à papa, de poutine et de hamburger! Tout ce qui se trouve ici, c’est nous qui le gérons, informe Charles-Éric Vallée, directeur de l’organisation. On part 25 semaines pendant l’été. Beauce Carnaval, c’est deux unités. L’une fait le sud du Québec et l’autre le nord. On fait beaucoup de festivals et de centres commerciaux. Ce que nous voulons, c’est d’amuser le plus de gens possible pendant l’été pour que tout le monde puisse y goûter. » 

«Une des plus belles fêtes»

Le directeur constate avec étonnement l’ampleur de la Fête du lac des Nations. « Jusqu’à présent, tout se passe très bien. C’est une très belle fête, l’une des plus belles auxquelles j’ai eu la chance d’assister », ajoute M.Vallée. 

Sur le site se trouvent près de 60 employés de Beauce Carnaval. Les kiosques de jeux, tous aussi flamboyants les uns que les autres, sont accompagnés d’un employé qui est davantage un animateur. « C’est un don qu’ils ont! », souligne M. Vallée. 

Pourquoi les gens se déplacent-ils pour les attractions qu’offre Beauce Carnaval? « Les gens ont besoin de sortir. On est un peu comme La Ronde qui se déplace chez vous. Il y en a qui n’ont peut-être pas le temps d’aller à Montréal ou à Québec pour ce genre d’activités. Nous, on se déplace pour offrir les manèges et les divertissements auxquels les gens n’ont pas accès. Il y a des moments qui se créent. Les jeux permettent des compétitions entre papa et fiston », affirme M.Vallée.

À la suite de la Fête du lac des Nations, Beauce Carnaval se dirigera vers Chicoutimi et ensuite à Rimouski afin de poursuivre leur tournée de festivités.