La Ville entreposera la place Nikitotek en attendant de trouver un acheteur.
La Ville entreposera la place Nikitotek en attendant de trouver un acheteur.

Nikitotek sera entreposée

SHERBROOKE — C’était un secret de Polichinelle : les élus municipaux ont rejeté l’offre de 30 000 $ pour l’achat du théâtre de la place Nikitotek. Ils ont donné leur aval, lundi, à l’entreposage de l’infrastructure tout en poursuivant les démarches pour la vendre. 

Dans les documents rendus publics lundi, on mentionne que le prix obtenu est largement inférieur à la valeur anticipée et attendue et que le statu quo ne peut être envisagé puisque les impacts seraient trop importants sur les travaux prévus au centre-ville. Le Service des infrastructures urbaines souhaite donc réactiver des démarches pour démanteler la structure dans les prochains mois. C’est qu’il est important de libérer l’espace occupé par le théâtre pour amorcer les travaux de décontamination nécessaires pour la construction de la rue des Grandes-Fourches et le futur pont.

Le coût du démontage est estimé à 250 000 $ pour la main-d’œuvre, les équipements et le transport vers un site à définir dans un rayon de 10 km du site actuel. Dans la même démarche, la Ville élaborera un cahier de montage qui inclut l’identification des éléments structuraux pour faciliter le remontage de l’infrastructure. 

Les recherches se poursuivront pour voir s’il est possible de vendre le théâtre dans un marché plus grand avec des modalités plus flexibles, par exemple un encan. La vente totale ou partielle à des villes ou des partenaires institutionnels pourrait aussi être évaluée pour voir si elle est intéressante. 

Rappelons qu’après des tergiversations, les élus avaient choisi de lancer un appel d’offres pour vendre le théâtre. Les autres options étaient la relocalisation du théâtre et l’entreposage.

La Ville évaluait la place Nikitotek à 3 M$.