Geneviève Côté, directrice générale de Moisson Estrie.

Moisson Estrie revient avec le programme Achat qui redonne

L’organisme Moisson Estrie pourra, pour une troisième année consécutive, compter sur le programme Achat qui redonne, en partenariat avec les marques Olymel, Lafleur et Flamingo.

En 2019, le programme a dépassé de 250 000 $ l’objectif de 1,25 M$. Olymel renouvelle donc son engagement pour 2020 avec l’objectif de remettre encore l’équivalent de 1,5 M$ aux Banques alimentaires du Québec (BAQ), soit plus de sept millions de portions de charcuterie, de porc et de volaille.

En 2020, Olymel souhaite distribuer 4 millions de portions de porc, 1,5 million de portions de volaille et 1,5 million de portions de produits de charcuterie. Plus de 1500 heures de bénévolat seront également effectuées par les employés d’Olymel. 

Cette initiative vise à soutenir le réseau des BAQ et à répondre aux 1,9 million de demandes d’aide alimentaire par mois provenant de plus de 500 000 personnes au Québec. 

« Chaque jour au Québec, des familles et des personnes seules se tournent vers les banques alimentaires, dont Moisson Estrie, pour obtenir de l’aide », déclare Paul Beauchamp, premier vice-président chez Olymel.

« Les banques alimentaires sont des organismes inspirants qui permettent d’améliorer concrètement la vie quotidienne de nombreux Québécois », ajoute-t-il. 

Moisson Estrie fournit une aide alimentaire à près de 19 000 personnes chaque mois, sur tout le territoire de l’Estrie. « Olymel et ses grandes marques, par l’entremise de leur programme Achat qui redonne, contribuent à nourrir nos familles dans le besoin, et ce, tout au long de l’année », souligne Geneviève Côté, directrice générale chez Moisson Estrie.