L’adolescent accusé du meurtre de Thomas Cameron à Sherbrooke contestera l’accusation de meurtre au premier degré déposée contre lui.
L’adolescent accusé du meurtre de Thomas Cameron à Sherbrooke contestera l’accusation de meurtre au premier degré déposée contre lui.

Meurtre de Thomas Cameron: l’ado contestera l’accusation

L’adolescent accusé du meurtre de Thomas Cameron à Sherbrooke contestera l’accusation de meurtre au premier degré déposée contre lui.

Le corps de Thomas Cameron, 18 ans, a été découvert le 3 août dernier vers 21 h 30 au parc Adrien-Cambron.

À LIRE AUSSI: Meurtre de Thomas Cameron : l'adolescente de 15 ans en garde fermée

Une peine d'adulte pour l'adolescent accusé du meurtre de Thomas Cameron?

L’accusé maintenant âgé de 18 ans, mais qui avait 17 ans au moment des gestes allégués, était de retour au palais de justice de Sherbrooke, jeudi, en chambre de la jeunesse de la Cour du Québec.

L’avocate de la défense Me Kim Dingman a mentionné qu’elle contesterait l’accusation de meurtre lors de l’enquête préliminaire, qui se déroulera sur quatre jours en mai 2020.

Le procureur aux poursuites criminelles Me François Houle a déposé une nouvelle accusation de possession d’arme prohibée en lien avec les évènements de l’été dernier.

En octobre, l’accusé avait renoncé à sa liberté pour la durée des procédures judiciaires. Dès le début des procédures judiciaires, la poursuite a demandé que le jeune homme, qui est accusé de meurtre prémédité, soit assujetti à une peine pour adulte.

Une preuve par prépondérance des probabilités devra être faite à ce sujet si l’adolescent est reconnu coupable de l’accusation portée contre lui. La peine maximale pour un mineur est de 10 ans pour un meurtre au premier degré, alors que la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans est celle imposée pour la même accusation au tribunal adulte.

Me Dingman a réitéré le choix de procès devant juge et jury en Cour supérieure, mais avec des règles de droit de la chambre de la jeunesse de la Cour du Québec. Option qui pourra être révisée au besoin.

Une adolescente de 15 ans est aussi accusée dans cette affaire. Elle est accusée du meurtre au deuxième degré de Thomas Cameron.

Les deux accusés adolescents restent en garde fermée dans deux centres jeunesse distincts depuis leur arrestation. Des interdictions de contact et de se trouver au même endroit avaient été émises dans leurs dossiers respectifs.

Le Service des enquêtes sur les crimes contre la personne de la Sûreté du Québec ainsi que le Service de police de la Ville de Sherbrooke ont mené une enquête commune dans ce dossier.