La fête de l’Halloween se déroulera jeudi à Sherbrooke, mais vendredi à Magog, en raison du mauvais temps prévu.

Mauvais temps à l'Halloween : Magog reporte, Sherbrooke non

Le mauvais temps viendra hanter les prochaines heures en Estrie. Mais si les petits monstres qui courront l’Halloween jeudi soir sont chanceux, la pluie pourrait cesser le temps qu’ils aillent de porte en porte en quête de bonbons.

Magog a décidé de repousser la fête à vendredi en raison des conditions de la météo. Sherbrooke ne change pas la date.

À LIRE AUSSI: Gare aux friandises au cannabis à l'Halloween

Environnement Canada a émis une « alerte » météorologique pour la région estrienne mercredi après-midi. Une importante dépression en provenance des Grands Lacs affectera le Québec jeudi et vendredi. Ce système s’accompagnera de fortes pluies ainsi que de rafales. Les quantités totales de pluie pourraient aller de 40 à 70 millimètres et les vents pourraient souffler jusqu’à 80 kilomètres à l’heure, prévient-on.

Toutefois, l’Estrie pourrait être épargnée le temps de la traditionnelle collecte de sucreries, selon Simon Legault, météorologue à la société d’État.

« Il y a de l’espoir, avance-t-il en entrevue accordée à La Tribune. Il se peut qu’il y ait des trous dans les nuages en Estrie jeudi soir. Il y a une petite probabilité. »

« Ce qui est plus certain, c’est que les températures ne seront pas froides. Il pourrait faire entre 15 et 17 degrés, avec des vents du sud. Évidemment, passer l’Halloween avec de la grosse pluie, ce n’est pas agréable. » 

La Ville de Magog a décidé de reporter la soirée d’Halloween à vendredi. « Nous avons reçu de nombreuses demandes de la part de citoyens. Tout comme plusieurs autres municipalités et en raison des précipitations abondantes annoncées, nous avons exceptionnellement décidé de reporter les festivités par mesure de sécurité et pour le plaisir et le confort de tous », explique la mairesse, Vicki-May Hamm.

Le vendredi 1er novembre, la Régie de police de Memphrémagog ainsi que les services pompiers et ambulanciers circuleront dans les rues, comme à l’habitude, afin de s’assurer que la fête se déroule en toute sécurité. La municipalité voisine d’Orford fera de même. 

On a aussi pris cette décision à Drummondville, Asbestos, Ayer’s Cliff et à Victoriaville, tout comme dans la grande région de Montréal, en Montérégie et en Mauricie. 

« Il y a de l’espoir. Il se peut qu’il y ait des trous dans les nuages en Estrie jeudi soir. »

Simon Legault, d’Environnement Canada

La plupart des Municipalités ont notamment utilisé les réseaux sociaux pour partager la nouvelle.

Le 31 à Sherbrooke

À Sherbrooke, la fête de l’Halloween aura lieu comme prévu le 31 octobre. Cette décision a été prise après vérification des prévisions météorologiques qui démontrent que le plus fort de la pluie et des vents est prévu tard en soirée. Les modèles indiquent que la pluie commencera à 14 h pour atteindre 15 mm vers 20 h. Pour la soirée de vendredi, moins de pluie est prévue, mais des vents violents sont annoncés et pourraient causer des chutes de branches et des pannes électriques réduisant l’éclairage dans les rues. Ces conditions s’ajouteront à une chaussée mouillée, souligne-t-on.

« C’est surtout dans la nuit que le plus fort de la dépression se fera sentir en Estrie, précise Simon Legault. C’est durant la nuit que le reste des 50 millimètres devrait tomber. »

En reportant cette fête à Sherbrooke, le Service de police pourrait devoir se priver d’une partie des nombreux bénévoles qui collaborent avec les policiers et les policières pour assurer la sécurité des enfants. Cette décision a été prise pour des raisons de sécurité puisqu’il y a un risque que deux collectes se fassent, les 31 octobre et 1er novembre, tout le monde pouvant ne pas avoir obtenu l’information.

On fait de même à Windsor et à Coaticook.

De la neige

D’autres régions du Québec pourraient recevoir de la neige, selon Environnement Canada. Les quantités de neige pourraient dépasser les 15 centimètres sur plusieurs secteurs. Les plus touchés pourraient être ceux d’Amos, La Sarre, Malartic, Rouyn-Noranda, Senneterre et Val-d’Or, en Abitibi-Témiscamingue, tout comme ceux d’Alma, Péribonka, Saint-Félicien et Roberval, au Lac-Saint-Jean. Avec La Presse Canadienne

+

La Carrdibale ouvre ses portes

La maison hantée du Carddibale ouvrira encore ses mystérieuses portes cette année à l’occasion de l’Halloween.

De 18 h à 21 h jeudi, pas moins de 25 comédiens bénévoles seront sur place pour propager la peur et les frissons aux visiteurs, dans un univers des plus réalistes. La maison est située au 79 de la rue Cardinal, dans le secteur Saint-Élie.

L’activité se déroulera en collaboration avec le Centre Regroupement jeunesse Rock Forest – Saint-Élie – Deauville. Les dons recueillis seront au profit de cet organisme. Claude Plante