Les parents de Nathan Dauphinais, né prématuré à 25 semaines, Karianne Tétrault et William Dauphinais (au centre), accompagnés de pluseiurs membres de leur famille venus les soutenir à la Marche pour les prématurés de Sherbrooke.
Les parents de Nathan Dauphinais, né prématuré à 25 semaines, Karianne Tétrault et William Dauphinais (au centre), accompagnés de pluseiurs membres de leur famille venus les soutenir à la Marche pour les prématurés de Sherbrooke.

Marche pour les prématurés : se rassembler et s'épauler

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Plus de 35 familles ont participé à la Marche pour les prématurés, samedi, à Sherbrooke. L’événement créé par Préma-Québec, qui a lieu simultanément dans six villes du Québec, veut souligner l’importance de la communauté entourant les familles touchées par la prématurité, les dons amassés sont utilisés pour améliorer leur qualité de vie. Cette année, plus de 40 000 $ seront remis à l’organisme, dépassant ainsi l’objectif initial.