Le maire Steve Lussier estime qu’il sera prêt à présenter des données budgétaires le 4 mai. — Photo Archives La Tribun
Le maire Steve Lussier estime qu’il sera prêt à présenter des données budgétaires le 4 mai. — Photo Archives La Tribun

Lussier révélera la planification budgétaire le 4 mai

Montréal demande un gel salarial à ses employés et à ses cadres et les compressions budgétaires occasionnées par la COVID-19 représentent 3,1 % des dépenses de la municipalité, soit 123,4 M$, selon des chiffres rapportés par La Presse jeudi. Alors que la métropole dresse publiquement un portrait de ses finances, à Sherbrooke, le maire Steve Lussier refuse toujours de dévoiler l’ampleur des ajustements budgétaires qui seront nécessaires à la suite de la crise de la COVID-19. Il pense toutefois être en mesure de dévoiler des documents au conseil municipal du 4 mai.

« Nous demandons à nos 13 services de nous présenter leur planification budgétaire. Le Service des finances m’envoie des documents tous les jours. On ne fera pas de cachettes, mais je ne peux pas donner des chiffres comme ça dans les airs. Au prochain conseil, je devrais être en mesure de présenter des documents avec la direction générale. Nous travaillons de façon rigoureuse », indique M. Lussier.

Le maire mentionne que tous les scénarios sont sur la table, mais qu’il n’était pas rendu à étudier un possible gel salarial. « Toutes les avenues sont bonnes. C’est sûr que ça nous donnerait de l’air si on pouvait l’appliquer. » À Montréal, selon La Presse, cette mesure représenterait 50 M$.

Le conseiller syndical de la FISA Gaétan Desnoyers, qui représente le syndicat des fonctionnaires municipaux et professionnels de la Ville de Sherbrooke, rapporte qu’un gel salarial n’a pas été proposé. Les employés municipaux, à part les pompiers, se trouvaient en négociation pour le renouvellement de leur convention collective avant le début de la pandémie. « L’idée n’a pas fait l’objet de discussions. Je ne peux pas dire si nous pourrions l’envisager. Nous sommes déjà très occupés à nous assurer de la santé et de la sécurité de nos membres. »