Steve Lussier

Lussier et Fortin en rencontre lundi

Le maire désigné Steve Lussier a reçu des appels des députés de Sherbrooke Luc Fortin et Pierre-Luc Dusseault, de même que des communications du premier ministre Philippe Couillard et du ministre des Affaires municipales Martin Coiteux. Une rencontre avec le député Fortin, ministre de la Famille et ministre responsable de l’Estrie, est d’ailleurs inscrite au calendrier lundi. La ministre du Développement international et de la Francophonie et députée de Compton-Stanstead, elle, n’avait toujours pas parlé au nouveau maire mardi matin.

Joint à Québec après la période de questions de l’Assemblée nationale, Luc Fortin raconte qu’il était important de prendre contact avec Steve Lussier rapidement. « Je l’ai appelé dimanche soir après la confirmation de son élection. Je l’ai encouragé à vivre le moment pleinement. La première fois qu’on est élu, c’est un moment exaltant, une expérience qui marque une vie. »

Les deux hommes ont convenu de se rencontrer rapidement. « Nous voulons travailler rapidement pour construire l’avenir de notre ville. La première rencontre officielle aura lieu lundi. »

Luc Fortin raconte avoir croisé le nouveau maire élu à plusieurs occasions lors des derniers mois. « Je l’ai vu dans des activités sur le terrain. Il est venu à certaines de mes activités aussi. Nous avons eu la chance d’échanger. Nous avons une bonne collaboration. C’est de bon augure pour notre collaboration. »

Une discussion entre les deux élus est primordiale pour déterminer l’orientation à donner à certains dossiers.

Dans les dernières années, un bras de fer semblait engagé entre la Ville de Sherbrooke et le ministère des Transports du Québec pour le partage des coûts liés à la reconstruction du pont des Grandes-Fourches. « C’est pour ça que je veux le rencontrer rapidement. Mes actions étaient basées sur les orientations du conseil précédant. Je veux voir à quelle enseigne M. Lussier loge, entre autres pour le pont des Grandes-Fourches, mais aussi dans plusieurs autres dossiers sur lesquels nous travaillons. Nous réaliserons un tour d’horizon pour voir où on s’en va. Pour le moment, toutes les interactions que j’avais avec le ministère des Transports avaient pour point de départ la vision selon laquelle le pont était déplacé. »
Dans un communiqué, Pierre-Luc Dusseault affirme offrir son entière collaboration au nouveau maire pour les sujets touchant notre région.

La demande d’entrevue acheminée au bureau de la députée Marie-Claude Bibeau a été refusée. « Mme Bibeau ne fera aucune entrevue sur le sujet », a répondu par courriel Lucie Levasseur, adjointe de circonscription aux communications.

Steve Lussier a dit avoir très hâte de rencontrer Mme Bibeau et se dit convaincu que tout se passera bien dans ses relations avec elle.