L’UdeS et la Ville unies pour protéger le mont Bellevue

L’Université de Sherbrooke et la Ville de Sherbrooke veulent concrétiser le projet de protéger des portions des monts Bellevue et John-S. Bourque.

Les deux organisations détiennent respectivement 75 pour cent et 25 pour cent du parc du Mont-Bellevue. Les deux partenaires souhaitent poser des actions concrètes afin de préserver l’intégrité de ce parc.

Lire aussi: Une réserve naturelle en pleine ville

Une demande sera donc acheminée au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) afin que le parc du Mont-Bellevue soit reconnu comme une réserve naturelle, comme l’annonçait cet été La Tribune.

« Ce parc est le plus grand de tout le territoire sherbrookois. Il s’est développé très rapidement au cours des dernières années et il est de plus en plus sous pression. Nous voulons mieux encadrer les usages actuels et futurs tout en balisant les possibilités de développement. Il est important de trouver un équilibre entre l’environnement naturel de ce joyau et l’usage qu’en font les citoyens et les citoyennes », a expliqué le conseiller municipal du district de l’Université, Paul Gingues lors d’une conférence de presse.

« L’obtention du statut de réserve naturelle pour le parc du Mont-Bellevue vise à protéger à perpétuité des milieux naturels de très grande qualité, incluant les paysages. Nous répondrons ainsi à des attentes de la communauté universitaire en posant des gestes concrets à l’égard de la protection de la biodiversité », souligne de son côté Denyse Rémillard, vice-rectrice à l’administration et au développement durable de l’Université de Sherbrooke.

Ainsi, la portion sud du parc, où l’on retrouve le mont J.-S.-Bourque, deviendra une zone protégée. La marche, la course et le ski de fond y seront permis dans des sentiers bien définis. Certains sentiers informels seront restaurés.

Quant à la portion nord du parc, composée principalement du mont Bellevue, le vélo de montagne, la marche, la course et le ski de fond y seront permis de part et d’autre du domaine skiable. Certains sentiers qui empiètent dans des zones sensibles seront réaménagés.

La Ville de Sherbrooke invite les citoyens à assister à une séance d’information portant sur la création d’une réserve naturelle au parc du Mont-Bellevue. Cette séance d’information se tiendra le jeudi 8 novembre, à 19 h, au chalet Antonio-Pinard.

L’Université de Sherbrooke, la Ville de Sherbrooke et le Regroupement du parc du Mont-Bellevue ont effectué plusieurs activités de consultation auprès des clientèles d’utilisateurs et d’utilisatrices du parc du Mont-Bellevue depuis le printemps dernier. La Ville de Sherbrooke souhaite maintenant présenter le projet aux citoyens et aux citoyennes qui fréquentent le parc.

Toute la documentation qui sera présentée lors de la séance d’information du 8 novembre prochain est dès maintenant disponible à sherbrooke.ca/reservebellevue. Cette séance d’information sera filmée et le contenu sera mis en ligne sur le Web.

Par la suite, la Ville de Sherbrooke et l’Université de Sherbrooke adopteront des résolutions afin qu’une demande formelle de création de réserve naturelle puisse être présentée au MELCC, en décembre prochain. Cette démarche, appuyée par l’organisme Corridor appalachien, devrait être finalisée à l’automne 2019.