Lolë chez Wiptec: 25 emplois à créer

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Le transfert des activités d’entreposage par le propriétaire de la marque des vêtements Lolë de Longueuil vers Sherbrooke se traduira par la création de 25 emplois chez Wiptec.

« C’est une excellente nouvelle pour Sherbrooke et pour Wiptec », lance Martin Ball, prédisent de l’entreprise de préparation de commandes de commerce électronique.

« Nous aurons 25 nouveaux emplois à créer éventuellement. C’est positif pour la région. »

La Presse révélait vendredi que Coalision fermerait cette année son entrepôt de Longueuil, préférant sous-traiter ses activités de logistique de Lolë à Wiptec. Quelque 55 personnes vont perdre leur emploi, dont les travailleurs saisonniers, sur la Rive-Sud de Montréal. Les licenciements se feront par vagues à compter d’avril. L’entrepôt restera ouvert au moins jusqu’en juillet prochain.

« C’est un choix stratégique que l’entreprise a fait pour son impartition, ajoute M. Ball. Notre client nous a choisis pour notre performance et notre expérience dans la vente en ligne. »

« Lolë est une marque qui va bien et l’entreprise a voulu se positionner avantageusement dans le e-commerce. »

La marchandise sera acheminée à Sherbrooke, enchaîne Martin Ball. Une fois la vente complétée, les produits partiront de l’usine de Wiptec à Sherbrooke. 

« Les produits finis seront transportés à Sherbrooke et partiront de nos installations pour se rendre chez le client », dit-il.

« Ce n’est pas la première fois que nous travaillerons dans le vêtement, car nous le faisons pour des clients comme Sports Experts et Atmosphère. »

Le contrat Lolë n’est pas destiné aux futures installations de Wiptec à Montréal. Rappelons que l’entreprise sherbrookoise construira un nouveau centre de préparation de commandes d’un million de pieds carrés dans la métropole québécoise. Ce troisième centre de préparation de colis nécessitera des investissements de 150 millions $ et créera à terme 1000 emplois.

« Nous sommes à l’étape de la préparation des plans de construction pour le chantier de ce projet », commente l’homme d’affaires.

« Nous prévoyons que la phase 1 sera prête en janvier 2021. Nous sommes à la recherche de clients et éventuellement d’employés. »