L'oeuvre‑emblème du bon voisinage est de retour

L'oeuvre de l'artiste Ultra Nan et du poète Frank Poule a pris place à la bibliothèque municipale Éva-Senécal. Se voulant de prime abord éphémère, l'oeuvre avait été installée mardi dernier à deux pas du marché de la Gare, près du lac des Nations.
Selon la Ville de Sherbrooke, elle a fait sensation auprès de centaines de visiteurs de tous âges. «À la demande de la population», on a donc décidé de lui donner une autre vie. Elle sera à la bibliothèque jusqu'au 29 septembre.
«L'oeuvre‑emblème du bon voisinage» a suscité de nombreux commentaires positifs et autant de suggestions de la faire vivre plus longtemps, ajoute-t-on.
Rappelons que pour les besoins de cette campagne, la Ville de Sherbrooke a fait appel aux talents d'artistes sherbrookois.  Ces derniers ont donné vie à une cabane d'oiseau format géant, abritant elle‑même tout un village de cabanes d'oiseaux, dans laquelle il est possible d'entendre un slam faisant appel à la tolérance, au respect et à la considération entre individus pour favoriser le bon voisinage.
Mentionnons aussi que cette campagne dévoilée en plusieurs phases réserve encore quelques surprises à la population sherbrookoise.