Plus de 400 nouveaux arrivants sont venus fêter leur premier Noël québécois avec le SANC.

L’expérience du Noël Québécois

La famille de Ampiah Koumi et Carine Badohoun a célébré un premier Noël 100 % québécois samedi après-midi. Ils étaient parmi les quelque 400 participants à la fête annuelle du Service d’aide aux Néo-Canadiens (SANC) de Sherbrooke. Même si les festivités de Noël sont relativement similaires d’un pays à l’autre, il s’agit d’une occasion de découvrir les chansons d’ici et les danses folkloriques traditionnelles.

« Ça fait plaisir de découvrir les façons de la population, comment ils vivent Noël, c’est une belle ambiance », soulève M. Koumi, arrivé en août d’un pays de l’Afrique de l’Ouest.

« C’est une belle occasion pour les enfants, ça nous permet de découvrir comment ça se passe ici. Ça nous permet de sortir de notre routine », ajoute Mme Badohoum, arrivée pour sa part depuis mai dernier avec les trois enfants de 10, 7 et 5 ans

Voilà plus de 25 ans que le SANC organise cette fête de Noël pour souligner le premier Noël des immigrants arrivés à Sherbrooke dans l’année.

« Tout le monde apprécie le moment qu’on leur donne, pour socialiser et pour vivre un moment de répit. C’est notre mission de rapprochement interculturel. C’est un moment de découvertes, de plaisir et de partage. Ce qu’on souhaite c’est que les personnes puissent apprivoiser la culture québécoise », commente la directrice générale du SANC Mercedes Orellana.

Certains sont arrivés au Québec depuis quelques mois alors que d’autres viennent tout juste d’y mettre les pieds. C’est une façon pour eux de discuter et d’apprendre de l’expérience de chacun. Plus d’une cinquantaine de bénévoles sont à l’origine de la réussite de cette fête de Noël chaque année, offerte complètement gratuitement.

« On remet aussi des cadeaux symboliques aux enfants, choisis en fonction de l’âge et du sexe. On trouve des objets qui peuvent être utiles et éducatifs, même s’ils ne sont pas très couteux. Ça fait plaisir aux enfants », ajoute Mme Orellana.

Le Chœur du Cégep de Sherbrooke et l’école de danse Cadence se sont occupés de l’animation avant l’arrivée du tant attendu père Noël. En plus du cadeau, ce dernier a laissé en souvenir à chaque famille une photo avec lui.