L'Estrie deuxième pour le nombre de cas au Québec

MISE À JOUR - Le nombre de cas confirmés de COVID-19 en Estrie a encore une fois augmenté de façon importante en 24 heures, selon le bilan dressé par les autorités médicales au Québec. On dénombrait jeudi en milieu de journée 26 personnes infectées.

C’est huit de plus que le bilan divulgué mercredi à 13h. Au Québec, le total a grimpé  à 121 cas.

À LIRE AUSSI: Un membre du personnel de l'hôpital de Granby infecté

L’Estrie demeure la deuxième région la plus touchée au Québec, après celle de Montréal (28 cas). La Montégérie est troisième avec 19 cas.

Selon Horacio Arruda, directeur national de la Santé publique du Québec, on ne parle pas encore d’une situation où on devrait confiner une ville ou une région. Il n’y a pas de transmission intense dans une région, dit-il.

Toutefois, le premier ministre François Legault, dans son point de presse quotidien, a demandé aux gens de limiter leurs déplacements d’une région à l’autre.

Il a insisté sur le fait que les Québécois peuvent aller prendre l’air et profiter de l’arrivée du printemps à l’extérieur, mais tout en évitant les rapprochements avec les autres personnes.

Notons dans les régions voisines de l’Estrie, on dénombre beaucoup moins de cas. Par exemple, la Mauricie - Centre du Québec n’a que trois cas. C’est trois de moins que dans Chaudière-Appalaches.

Par ailleurs, le CIUSSS de l’Estrie - CHUS rapporte avoir effectué 1042 tests de dépistage du coronavirus (COVID-19) à Sherbrooke depuis le 14 mars. Cette journée-là, on avait effectué 245 tests, alors que mercredi le nombre se situait à 113. Jeudi, à 15h30, on signalait en avoir fait 86 tests.

Il n’a pas été possible d’obtenir les commentaires de la direction de la santé publique jeudi après-midi.