Les trottoirs de part et d'autre de la rue King Ouest, construits l'été dernier, ne devraient pas être défaits pour ajouter une voie sur la principale artère de Sherbrooke.

Les trottoirs neufs ne seront pas défaits

L'ajout d'une voie de circulation sur la rue King Ouest, à la hauteur de la rue Léger, n'entraînera pas la déconstruction des trottoirs fraîchement construits à cet endroit. C'est l'assurance que donne la directrice du Service des infrastructures urbaines de la Ville de Sherbrooke, Caroline Gravel.
Mme Gravel annonçait la semaine dernière qu'une étude de circulation était en cours à l'intersection la plus achalandée de la ville et qu'une reconfiguration était envisagée. L'empiètement sur l'îlot de béton semble la seule solution viable sur la rue King Ouest, alors qu'une voie supplémentaire est aussi envisagée sur la rue Bertrand-Fabi.
« Il faut voir dans l'espace si nous sommes capables de le réaliser. Nous rétrécirons l'îlot de béton au centre, si possible, mais nous nous souviendrons qu'il y a des lampadaires et des feux de circulation dans l'îlot. Sinon, nous irons chercher du terrain de part et d'autre, mais il faut vérifier la possibilité d'achats de terrain. Nous gardons en tête que c'est la fluidité que nous voulons améliorer.
« Il n'est pas du tout question de défaire les trottoirs construits l'an dernier. Les critiques que nous avons obtenues des gens du secteur nous disent que l'intersection n'est pas alignée Bertrand-Fabi vis-à-vis Léger. C'est parce que nous avons fait les travaux en conséquence pour ne pas défaire ce que nous venons de faire. Sur Léger, la configuration est finale. Ce serait plus du côté de Bertrand-Fabi qu'il y aurait ajout d'une voie pour désengorger le matin. Ce qui est dans les cartons, c'est peut-être un ajout de voie sur Bertrand-Fabi et sur King en direction Rock Forest. »
La Ville cherche aussi à comprendre l'impact du feu de circulation de la rue Comtois, qui crée des bouchons de circulation jusque sur l'autoroute 410.
Haut-Bois-Bourque
Toujours dans Rock Forest, le conseiller Bruno Vachon avait demandé une reconfiguration de l'intersection du boulevard Bourque et de la rue du Haut-Bois, où les bretelles de virage sont considérées comme dangereuses. Caroline Gravel avance qu'elle proposera une solution temporaire au conseil municipal en juin. « Cette intersection devait être réaménagée à la suite de la phase 3 du boulevard René-Lévesque. Mais en attendant, nous devrons peut-être réaliser des travaux temporaires. »
La Ville cherche aussi à désengorger l'intersection King-Jacques-Cartier, mais les solutions semblent peu nombreuses. « Nous sommes vraiment peinturés dans le coin en matière d'espace parce que nous avons permis la construction de bâtiments tout près des trottoirs. Là, il faut faire des pirouettes pour optimiser. Nous essayons pour le futur de ne pas nous coincer de cette façon. »
Enfin, en matière de travaux, la Ville termine cette semaine des chantiers entamés l'an dernier, notamment sur les rues Wilson, Languedoc et King Ouest. Elle fait aussi du pavage sur la rue St. Francis.
« Nous avons un peu de retard compte tenu du printemps que nous avons connu. Normalement, nos équipes entrent au début mai. Nous n'avons pas été à toute vapeur comme nous aurions aimé l'être », confie Caroline Gravel.