Les syndiqués de La Tribune votent en faveur d’une entente de principe

Une étape importante pour la relance du journal La Tribune a été franchie jeudi soir. Une entente de principe conclue dans la journée a été largement approuvée par les syndiqués du quotidien sherbrookois.

Lors du vote, les employés syndiqués présents ont approuvé très majoritairement l’entente visant le renouvellement de la convention collective. Le contrat de travail est d’une durée d’un an.

À LIRE AUSSI: Jour historique à La Tribune [VIDÉO]

Les retraités de La Tribune manifestent à Montréal

Plus de 2 millions $ pour la coopérative de La Tribune

Coopérative La Tribune: le syndicat donnera 50 000 $

Il s’agissait d’une condition préalable de la cour dans le processus de relance des journaux du Groupe Capitales Médias (GCM).

Les employés syndiqués du journal de la rue Roy ont accepté un gel de salaire pour les deux prochaines années. Ils renoncent aussi à leur régime de retraite.

Les syndicats des six journaux de GCM, en faillite depuis l’été dernier, ont renouvelé leur convention collective, une condition pour passer à l’étape suivante dans le processus imposé par le tribunal.

Pour sa part, la direction du syndicat des employés de La Tribune n’a pas voulu faire de commentaire sur le vote de jeudi soir.

Rappelons qu’au niveau local, La Tribune a pu recueillir suffisamment de promesses de fonds pour sa relance, mais que le montage financier au chapitre du regroupement des coopératives voulant relancer les journaux n’est pas complété. Les prochains jours seront déterminants pour la suite du dossier.