Les sentiers de quad, VTT et motocross du Québec devraient presque tous rouvrir d’ici jeudi ou vendredi.
Les sentiers de quad, VTT et motocross du Québec devraient presque tous rouvrir d’ici jeudi ou vendredi.

Les sentiers de quad ouverts d’ici la fin de la semaine

Le gouvernement a donné dimanche son accord à la réouverture des sentiers de quad, VTT et motocross au Québec. Les clubs ont toutefois besoin d’un peu de temps pour inspecter les sentiers avant de donner accès à leurs membres.

« C’était une nouvelle qui était attendue depuis longtemps, souligne Marie-Josée St-Pierre, présidente du Club quad de la MRC du Val-Saint-François. Il faut s’assurer que l’eau au printemps n’a pas endommagé les sentiers. On doit aller voir s’il n’y a pas de ponts qui sont partis par exemple. On a la responsabilité que ce soit sécuritaire. »

Le club doit également finaliser la signature des droits de passage avant de donner accès à ses membres. Mme St-Pierre admet que certaines personnes ont utilisé les sentiers avant d’avoir l’autorisation du gouvernement.

« On a eu des appels pour dire qu’il y avait des gens dans les sentiers, déplore-t-elle. Les gens ont le goût d’y aller et on les comprend. Mais on n’a pas le choix, on doit attendre. Ça reprend tranquillement partout. »

Mme St-Pierre espère ouvrir au moins une partie des sentiers avant la fin de semaine. Même son de cloche au Club quad du Haut-Saint-François.

« Les sentiers sont fermés depuis le mois de mars, on n’a pas pu aller vérifier l’état, indique Charles Lachance, président. On va voir s’il n’y a pas de calvette minée par l’eau ou s’il n’y a pas de branches dans les sentiers. Il faut mettre ça sécuritaire. »

M. Lachance rappelle aux gens de s’assurer d’avoir leur droit d’accès avant de partir dans les sentiers.

La Fédération québécoise des clubs quads (FQCQ) mettera à jour son site internet et l’application iQuad au fur à mesure que les inspections sont complétées.

Danny Gagnon, directeur général de la Fédération québécoise des clubs quads.

Changement de région

Un point important chicotait le gouvernement et a retardé l’ouverture des sentiers.

« Une des problématiques qu’on avait, c’est que c’est facile de changer de région en VTT et c’était ce que le gouvernement ne voulait pas, confirme Danny Gagnon, directeur général de la FQCQ. On a travaillé fort avec Transport Québec et la santé publique pour avoir l’autorisation de rouvrir les sentiers. On avait énormément de pression des utilisateurs. » 

Évidemment, plusieurs règles devront être respectées lors de la reprise des activités. Les relais seront fermés, la distanciation devra être respectée, des affiches seront installées, les clubs devront avoir des équipements sanitaires et les agents de surveillance de sentier devront porter des masques.

« La santé et la sécurité des Québécois étant une priorité, il est essentiel pour les amateurs de ces sports de se conformer aux règles sanitaires édictées par les autorités de santé publique pendant la pandémie de COVID-19, affirme le ministère des Transports dans un communiqué. Le MTQ tient également à rappeler qu’il est important de respecter les règles de sécurité et d’adopter de bons comportements afin de réduire les risques d’accident sur les sentiers. »

QUELQUES STATISTIQUES SUR LE QUAD AU QUÉBEC

— Plus de 399 066 véhicules immatriculés

— 115 clubs fédérés au Québec

— Plus de 24 445 km de sentiers balisés et aménagés

— Des retombées économiques annuelles estimées à 1, 113 milliard $

— 12 119 emplois liés à l’industrie