La Ville de Sherbrooke maintiendra certaines piscines publiques ouvertes après la fête du Travail, tandis qu’une autre accueillera les tout-petits en matinée et des cours de natation pour les enfants de quatre et cinq ans.

Les piscines ouvertes plus longtemps cet été

Des piscines publiques ouvertes après la fête du Travail, une piscine extérieure ouverte en matinée pour les tout-petits et des cours de natation pour les enfants de quatre et cinq ans, voilà quelques nouveautés de l’offre aquatique de la Ville de Sherbrooke pour l’été 2019. Seule ombre au tableau : aucun cours de natation en partenariat avec la Ville ne sera offert dans l’arrondissement de Fleurimont.

« Nous avons reçu plusieurs commentaires des citoyens et nous voulions une offre plus réaliste pour eux. Par exemple, à la piscine Saint-Alphonse-de-Liguori, nous offrons l’ouverture à partir de 10 h 30 le matin. Nous avions des commentaires de jeunes mamans selon lesquelles les enfants d’âge préscolaire étaient en mode sieste après le repas. Avec cette programmation, nous sommes en mesure de leur donner de la fraîcheur dans une piscine adaptée à leurs besoins », illustre François Salvail, coordonnateur aux loisirs à la division sports et événements à la Ville de Sherbrooke.

Cinq piscines ouvriront à partir du 17 juin alors que sept autres piscines et les deux plages ouvriront le 22 juin. 

« Nous avons décidé de bouger les heures en fin d’été parce que nous avons eu des températures très chaudes dans les dernières années. Nous permettrons l’ouverture de trois piscines jusqu’à la fête du Travail pour répondre aux besoins des gens qui veulent encore se baigner. » Dans le passé, les points d’eau fermaient à la mi-août. Cette année, ce sont cinq piscines qui cesseront leurs activités le 19 août. Six autres auront déjà été fermées depuis le 12 août.

« Dans les deux dernières années, nous avions laissé les plages ouvertes jusqu’à la fête du Travail. Je prends les sauveteurs qui s’y trouvaient et je les oriente vers les piscines. Dans les dernières années, nous avons eu des algues bleues et des coliformes fécaux aux plages, alors nous dirigerons les usagers vers les piscines en fin d’été pour contrôler la qualité de l’eau. » Il s’agira des piscines Nault, Alfred-Élie-Dufresne et Saint-Alphonse-de-Liguori. 

Transfert de sauveteurs

Après la fête du Travail, l’accès aux piscines Nault et Alfred-Élie-Dufresne sera permis les fins de semaine jusqu’au 22 septembre. « Je prends les sauveteurs de la piscine Montcalm pour offrir des piscines extérieures si la température le permet. »

Des cours de natation du programme de la Croix-Rouge de catégorie Junior 1 à Junior 5 seront offerts en juillet et intégrés dans les camps de jour pour les piscines Nault, Mi-Vallon et Central. « Nous aurons maintenant des cours pour les enfants de quatre et cinq ans à la piscine-plage. Ils seront adaptés à cette clientèle pour donner aux familles l’habitude des cours de natation. L’objectif ultime est la prévention des noyades. »

La conseillère Danielle Berthold, présidente du comité de la sécurité publique, a d’ailleurs rappelé qu’il était important d’inciter les parents à inscrire leurs enfants le plus jeune possible à des cours de natation pour réduire les risques de noyade. Paul Gingues a suggéré une alliance avec la commission scolaire pour offrir ce genre de cours.

Pierre Avard, lui, a relevé qu’il n’y avait pas d’offre dans l’arrondissement de Fleurimont.

« Notre partenaire est Loisirs Fleuri-Est, mais ils n’ont pas accès à certains locaux cette année. Ces locaux sont nécessaires en cas de pluie par exemple. C’est leur intention de revenir l’an prochain avec une offre », assure François Salvail.

M. Avard aurait souhaité qu’une entente avec le Cégep de Sherbrooke soit envisagée.