Les Hussars prennent livraison de cinq blindés tactiques

Les Sherbrookois devront s'habituer à voir des véhicules blindés dans les rues de la ville. Le régiment de la réserve des Sherbrooke Hussars vient en effet de prendre livraison de cinq véhicules de patrouille blindés tactiques (VPBT) et l'état-major du régiment n'a pas l'intention de les laisser vieillir tranquillement dans le manège militaire de la rue William...
Le lieutenant-colonel Louis-Benoît Duteil
Les Sherbrooke Hussars sont le premier régiment de la réserve de l'armée canadienne à prendre possession de ces véhicules de reconnaissance de reconnaissance blindés, commandé par le ministère de la Défense. Au total, 500 véhicules blindés et utilitaires ont été commandés auprès du constructeur américain Textron Systems. Chacun d'eux coûte aura coûté 2 M $ à la Défense nationale.
Dans le cas des Sherbrooke Hussars, ce sont cinq véhicules de reconnaissance blindés sur roues qui ont été ajoutés à sa flotte de véhicules blindés. Chaque VPBT est équipé d'un poste de tir télécommandé et chaque véhicule peut mener des opérations de combat ou de sauvetage en mode de reconnaissance nocturne (nuit) ou thermale (chaleur).
Deux des cinq véhicules livrés à Sherbrooke ont été présentés à la presse mercredi matin sur le terrain d'entraînement de l'armée canadienne, situé dans l'arrondissement Saint-Élie.
« Ce sont des véhicules qui ont été conçus et développés en fonction des situations qui ont été vécues en Afghanistan, indique le lieutenant-colonel Louis-Benoît Duteil, commandant du régiment des Sherbrooke Hussars. Ils ont été construits pour pouvoir résister aux engins explosifs improvisés ou encore à une mine antipersonnel. »
Plusieurs raisons ont amené les Hussars à dévoiler leurs nouvelles acquisitions à la presse mercredi.
« Il y a d'abord le fait que nous sommes la première unité de réserve au Canada à prendre possession de ces véhicules, précise le commandant Dutil. On veut aussi informer la population que ces véhicules seront très visibles au cours des semaines, des mois et des années à venir, car on veut former nos militaires à les utiliser, que ce soit comme chauffeur ou comme canonnier.
« Ce sont aussi des véhicules très polyvalents. Outre la reconnaissance blindée, ils sont aussi conçus pour servir lors d'opération de sauvetage, par exemple lors d'inondation ou de verglas », ajoute le commandant Dutil en précisant que la hauteur de chaque VPBT lui permet de circuler librement dans plus d'un mètre et demi d'eau.
Finalement, les Sherbrooke Hussars profiteront de la journée portes ouvertes, qui se tient ce samedi dans plus de 130 manèges militaires au Canada, pour faire connaître leur nouvelle pièce d'équipement.
Outre la visite des installations et des équipements, le programme de la journée prévoit également des séances d'informations en lien avec le recrutement 
Les citoyens qui voudront voir de près les nouveaux VPBT devront se rendre au manège militaire de la rue William, situé dans le quartier Vieux-Nord de Sherbrooke.