Olivier Adam a été solide devant le filet des Cantonniers et il a enregistré un jeu blanc au premier match des Magogois contre les Trojans de Tisdale au tournoi de la Coupe Telus.

Les Cantonniers se paient la traite

Si les Cantonniers de Magog voulaient créer une impression favorable à leur match initial à la Coupe Telus disputée à Thunder Bay, Ontario, ils n’ont pas raté leur coup. Les Trojans de Tisdale, champions et représentants de l’Ouest, ont goûté à la médecine des Magogois, victorieux 6-0 en lever de rideau.

Les deux équipes ont été incapables de s’inscrire au tableau indicateur au premier vingt, mais à partir de la seconde période on a eu droit à une époustouflante performance des troupiers de Félix Potvin qui ont pris les devants 2-0 dans cet engagement avant d’ajouter quatre autres buts au dernier tiers.

Les deux buts des Cantonniers en deuxième période ont étourdi les Trojans qui n’ont pas été en mesure de profiter de cinq mineures d’affilée entre la fin du premier vingt et la 10e minute de la deuxième période. Les champions de la Ligue midget AAA du Québec ont notamment écoulé avec succès un désavantage numérique de deux joueurs pendant une minute. Lorsque Tristan Roy a quitté le cachot pour revenir à cinq contre cinq, il a profité d’une passe magistrale de Zachary Barabé au centre de la glace pour s’échapper et déjouer le gardien des Trojans. Et quand les Cantonniers ont écopé d’une autre punition, c’est Zackary Michaud qui a doublé l’avance des siens avec un tir parfait qui a surpris le cerbère Tanner Martin.

Pendant que Roy et Michaud se chargeaient de l’attaque, Olivier Adam, toujours aussi calme dans son demi-cercle, se dressait tel un mur devant les attaques des Trojans. Il a préservé son blanchissage en fin de rencontre lorsqu’un joueur s’est présenté seul devant lui.

Au troisième tiers, incapables de suivre le rythme des Cantonniers, les Trojans étaient à court de munitions devant la force de frappe magogoise. Justin Robidas, Jérémy Lapointe, Alexandre Doucet et Jacob Dion ont alors ajouté à la marque.

En plus de son but, Tristan Roy a aussi amassé deux aides, tout comme le défenseur Isaac Belliveau.

Olivier Adam a réalisé 31 arrêts pour son blanchissage, son 9e de l’année si on ajoute ses cinq en saison régulière et les trois en séries. Tanner Martin a été mis à l’épreuve à 38 occasions.

Heureux mélange

Les Cantonniers ont étalé toute leur profondeur dans cette première victoire à la Coupe Telus. Les vétérans ont joué avec toute l’assurance qu’on leur connaît. Le trio composé de Piaget Ntakarutimana, Karl Vaillancourt et Jérémy Lapointe a été efficace du début à la fin. Les recrues ont joué avec aplomb et réalisé aussi de gros jeux. Les buts de Roy et Michaud à la deuxième période en sont le parfait exemple.

« On a bien géré le match après un départ plus lent. Notre longue inactivité y était peut-être pour quelque chose. On a pris à l’occasion des risques plus ou moins bien calculés et il faudra éviter cette parade au banc des punitions. Mais pour le reste, que ce soit par notre rapidité, notre cohésion qui s’installait petit à petit plus le match progressait et même par notre jeu physique, je suis satisfait du travail des joueurs. On tourne maintenant la page et on pense à notre prochain adversaire », a commenté Félix Potvin.

Au sujet du jeu physique des Cantonniers, Olivier Picard est celui qui a donné le ton avec deux solides mises en échec au premier engagement.

Zackary Michaud était évidemment fier de son but en désavantage numérique qui a été un des faits saillants de cette partie. « Ce but les a ralentis. On a montré une fois de plus qu’on pouvait s’adapter à tous les styles. Ce fut une véritable victoire d’équipe. »

Quant au gardien Olivier Adam, il parlait de son expérience acquise l’an dernier à la Coupe Telus alors qu’il avait été le gardien partant dans cinq parties. « Je connais l’environnement de ce championnat. Cela m’aide dans ma préparation. Je suis seulement un joueur de l’équipe qui accomplit son boulot comme tous les autres en uniforme », a fait valoir Adam qui n’a jamais pensé à la possibilité de perdre son blanchissage en fin de partie lorsqu’il a résisté à une échappée.

« La victoire était dans nos poches à ce moment. Blanchissage ou pas, c’était bien secondaire dans les circonstances. »

Les Cantonniers se mesureront maintenant aux Macs de Halifax sur le coup de midi mardi. Les Macs ont gagné 2-1 contre Toronto lundi.