Les Cantonniers prolongent à six leur série victorieuse en ce début de saison.

Les Cantonniers pulvérisent les Vikings

Les Vikings de St-Eustache n’avaient pas mis les pieds à l’aréna de Magog depuis la saison 2016-2017. Il y a fort à parier qu’ils auraient aimé prolonger cette séquence ou du moins y débarquer dans des meilleures conditions. Car les Vikings ont été complètement démolis par les Cantonniers de Magog qui les ont pulvérisés par le pointage de 11-0 samedi après-midi.

Les Cantonniers prolongent donc à six leur série victorieuse en ce début de saison. Qui plus est, les porte-couleurs des Cantonniers ont offert à Toby Lafrance une victoire à sa première joute à titre d’entraîneur en chef. Adjoint de Félix Potvin, Lafrance dirige les Cantonniers en fin de semaine en raison de l’absence de Potvin qui reviendra à Magog dans quelques jours seulement. Alex Carrier, entraîneur des gardiens, seconde Lafrance derrière le banc en fin de semaine.

Le gardien recrue Xavier Dupont a aussi profité de cette rencontre pour inscrire son premier blanchissage en carrière à son troisième départ de la campagne.

Au sommaire, pas moins de 14 joueurs ont noirci la feuille de pointage. Justin Robidas a été le plus productif avec un doublé et autant de passes. Quatre de ses coéquipiers ont aussi trouvé le fond du filet à deux occasions. Il s’agit d’Olivier Picard (2-1), Alexandre Doucet (2-1), Edouard F. Cournoyer (2-0)  et Tristan Roy (2-0). On parle beaucoup du travail de l’unité défensive des Magogois depuis le début de la saison qui a alloué seulement neuf buts à l’adversaire en six parties. Dans cette victoire de 11-0, les défenseurs ont aussi fait leur part en attaque avec une récolte impressionnante de 10 points. En plus de la paire de filets de Cournoyer, Justin Bergeron (0-2), Kaylen Gauthier (0-2), Isaac Belliveau (0-2) et le joueur affilié Adam Emery (0-2), qui a pris la place du capitaine Jacob Dion dans l’alignement en raison du rappel de ce dernier par les Voltigeurs de Drummondville, ont tiré leur épingle du jeu offensivement parlant.

Mathis Poulin, sur un bel effort individuel en désavantage numérique, a complété pour les gagnants.

Deux pieds sur terre

Dans le vestiaire des Cantonniers, les joueurs refusaient de pavoiser. « Je retiens surtout que nous ne nous sommes pas trop éloignés de notre plan de match. C’est signe de maturité, car c’est facile dans ce temps-là de penser à nos statistiques individuelles. Personnellement, ça fait du bien de briser la glace avec mes deux buts, mais je ne m’en faisais pas avec ça. Je savais que ça finirait par débloquer », a confié le vétéran Olivier Picard.

Le gardien Xavier Dupont avait raison de montrer un sourire radieux. Le gars est bon deuxième dans la ligue pour le taux d’efficacité et la moyenne de buts alloués. « J’ai toujours eu confiance en mes moyens. Et avec des joueurs aussi responsables devant moi, c’est drôlement aidant. Aujourd’hui (samedi), ce ne fut pas difficile de garder ma concentration malgré l’écart de buts, car les Vikings parvenaient quand même à tirer vers moi aux deux ou trois minutes », a souligné Dupont qui a repoussé 23 rondelles pour son zéro. Magog a répliqué avec 43 lancers.

Quant à l’entraîneur par intérim Toby Lafrance, il a eu une pensée pour le match de dimanche contre le collège Esther-Blondin au domicile de ces derniers. « Il faut tourner la page rapidement et ne pas s’endormir sur cette victoire. À part quelques minutes au second tiers, les gars ont gardé des bonnes habitudes de travail. Dimanche on aura affaire à un adversaire plus coriace. Le défi sera de jouer 60 bonnes minutes », prévient-il.