L'école primaire Pie-X-de l'Assomption aura enfin un vrai gymnase, grâce à une aide financière de plus de 2 M $. Sur la photo, on aperçoit Gilles Normand, président de la CSRS, Geneviève Crête, directrice de l'école Pie-X de l'Assomption, et Guy Hardy, député de Saint-François. On les voit en compagnie d'Elisia  Desranleau, Arnaud Delisle et Élodie Péloquin, lors de l'annonce officielle mercredi.

L'école Pie-X-de l'Assomption aura un nouveau gymnase

Après des années d'attente, l'école primaire Pie-X-de l'Assomption aura enfin un vrai gymnase. La Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS) obtient une aide financière de 2,3 M $ de Québec. L'annonce a été faite, mercredi matin, en présence du député de Saint-François, Guy Hardy.
La nouvelle installation, prévue dans le pavillon l'Assomption de la rue St-Michel, est attendue pour la rentrée scolaire 2018. Si tout va comme prévu, les travaux devaient commencer au printemps.
En ce moment, l'établissement utilise comme « gymnase » une petite salle comptant deux rangées de colonnes. Le nouveau gymnase permettra aux quelque 245 élèves de prendre part à un plus grand éventail d'activités physiques. L'agrandissement d'environ 450 mètres carrés inclura l'ajout d'un gymnase simple, de blocs sanitaires, de vestiaires et de locaux techniques.
Le coût total du projet est évalué à 2,5 M $.
Québec a annoncé au début juin des investissements de l'ordre de 50 M $ pour des travaux de construction de gymnases dans les écoles primaires et secondaires dans l'ensemble de la province.
Au total, 18 projets, dont celui de Sherbrooke, doivent être mis en oeuvre dès cet été. La CSRS a d'ailleurs lancé les appels d'offres pour les professionnels pour l'agrandissement prévu à Pie-X-de l'Assomption.
« Dans un premier temps, c'est une école en milieu défavorisé. D'offrir des infrastructures de qualité, c'est vraiment une priorité. On ne peut pas passer à côté de cet investissement-là. Les gens ont été à même de constater ce matin (mercredi) que le gymnase actuel tient lieu davantage d'une salle que d'un gymnase. Évidemment, c'est une nouvelle qui nous réjouit pour l'ensemble de nos élèves », commente la directrice de Pie-X-de l'Assomption, Geneviève Crête.
« L'objectif était aussi de récupérer des classes. On va profiter de la construction du gymnase pour réaménager un peu à l'intérieur de l'école, de façon à avoir plus de locaux-classes. Le gymnase (actuel) deviendra peut-être un service de garde. On est encore dans les plans préliminaires. Il sera construit à l'autre extrémité de l'école afin de ne pas empiéter sur le passage déjà utilisé par les parents et sur la cour d'école. » Le servide de garde était déjà à l'étroit.
« Vous avez longtemps espéré ce nouveau gymnase. Votre école en avait grandement besoin! » a lancé le président de la CSRS, Gilles Normand, aux enfants qui assistaient à la conférence de presse.
L'école, formée également du pavillon Pie-X sur la rue Triest, accueillera 493 élèves à la prochaine rentrée scolaire.
D'autres projets
La CSRS attend toujours des nouvelles de Québec pour d'autres projets. Elle veut notamment faire passer le nombre de classes de la future école C, qui sera construite à l'angle du boulevard René-Lévesque et de la rue Matisse, de 14 à 21 classes. Une demande d'agrandissement a aussi été soumise pour ajouter huit classes supplémentaires à l'école Jean-XXIII. Des demandes visaient aussi les gymnases des écoles Sylvestre et des Avenues (pavillon Laporte).
L'ensemble des demandes, incluant le pavillon Assomption, oscille entre 12 et 15 M$.
La CSRS souhaite aussi obtenir le feu vert de Québec pour agrandir la Source-Vive à Ascot Corner; elle devra formuler une demande officielle en fonction des règles du plan quinquennal d'investissement du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur (MÉES).