Entre le 28 août et le 16 septembre dernier, le SPS a effectué 121 opérations de surveillance.
Entre le 28 août et le 16 septembre dernier, le SPS a effectué 121 opérations de surveillance.

Le SPS sera présent lors de la rentrée scolaire

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Le Service de police de Sherbrooke veillera tant sur la sécurité routière qu’au respect des consignes sanitaires imposées par la pandémie de la COVID-19 lors de la rentrée scolaire.

« Le contexte entourant la pandémie s’ajoute à toute la prévention et la surveillance qui étaient faites durant la rentrée scolaire », explique la porte-parole du Service de police de Sherbrooke, Isabelle Gendron.

Un dépliant de sensibilisation a déjà été envoyé aux étudiants universitaires concernant le bon voisinage. 

Le SPS assure depuis, lundi, une présence accrue en vue de la rentrée scolaire.

« Il n’y aura aucun party sur les campus. Nous nous attendons à ce que les étudiants se déplacent dans les parcs ou vers les résidences. Nous allons évaluer les plaintes au cas par cas. Nous allons appliquer la réglementation de façon stricte afin d’éviter tout débordement et maintenir le bon ordre, la paix et la tranquillité des résidents du secteur. Le maximum de personnes pour des rassemblements privés à l’intérieur ou à l’extérieur est de dix personnes », rappelle Isabelle Gendron. 

Le montant des amendes liées aux infractions à la réglementation municipale est d’environ 100 $ tandis que celles liées au non-respect des consignes en lien avec la pandémie de la COVID-19 s’élèvent à 1000 $ plus les frais.

« Des rencontres virtuelles ont été faites avec les responsables des diverses associations étudiantes », mentionne Isabelle Gendron du SPS.

Le SPS sera présent aux abords des écoles primaires et secondaires.

Des policiers s’assureront du respect du Code de la sécurité routière et de la réglementation municipale. 

« C’est certain que nous allons être présents comme à chaque année », assure Isabelle Gendron du SPS.

L’an dernier, 88 automobilistes ont été arrêtés pour excès de vitesse dans les zones scolaires à la rentrée scolaire à Sherbrooke.

Le Service de police de Sherbrooke avait effectué une surveillance intensive près des écoles primaires et secondaires du territoire.

Entre le 28 août et le 16 septembre dernier, le SPS a effectué 121 opérations de surveillance.

C’est un total de 128 constats d’infraction qui ont été remis aux automobilistes.

Le SPS assure que tous les efforts seront mis en place pour encourager la notion de bon voisinage et pour que tous puissent profiter adéquatement de leur environnement. 

La population doit privilégier les plaintes téléphoniques au 819-821-5555.