Le SPS rapporte une série de méfaits

Le secteur des rues Brûlotte, Providence et Place Réjean est le théâtre d’une série de méfaits, rapporte le Service de police de Sherbrooke (SPS).

On parle majoritairement de cas de roches lancées dans des fenêtres et des portes-fenêtres.

« Ces effractions se produisent majoritairement en fin soirée ou de nuit pour les cas rapportés dernièrement », informe Martin Carrier, porte-parole du SPS.

« On demande donc aux résidants de suivre les conseils de sécurité de base comme éclairer les points d’accès des résidences la nuit. Si un ou des individus semblent suspects, il faut contacter immédiatement le SPS. »

La police ne peut agir seul pour contrer les méfaits qui sévissent sur son territoire, ajoute M. Carrier. « Le programme Surveillance de quartier est un moyen pour venir en aide au SPS et contrer les crimes. Ce programme vise à encourager l’implication collective des citoyens, afin de favoriser l’entraide, la solidarité et une meilleure communication entre voisins. Il permet donc d’accroître la sécurité et d’améliorer la qualité de vie du voisinage », dit-il.

« Nous retrouvons ce programme dans chacun des arrondissements de Sherbrooke, les citoyens désireux de s’impliquer dans ce programme de prévention du crime peuvent communiquer avec la Division sécurité des milieux du SPS au 819 822-6080. »

En 2015, on a compté 907 plaintes de méfaits logées au SPS.