Le SPS aura les iglous mobiles à l’oeil

Au cours des prochaines semaines, le Service de police de Sherbrooke (SPS) aura à l’œil les iglous mobiles.

En janvier et février, les patrouilleurs du SPS effectueront des opérations de répression envers plusieurs problématiques liées à la conduite hivernale en se concentrant sur diverses infractions au Code de la sécurité  routière.

À LIRE AUSSI: Retour à la maison difficile sur le réseau routier

On surveillera les véhicules dont le pare-brise et les vitres ne sont pas libres de toute matière comme la glace et la neige pouvant nuire à la visibilité du conducteur.

Le SPS fera respecter l’obligation de réduire la vitesse de son véhicule lorsque les conditions de visibilité sont rendues insuffisantes ou lorsque la chaussée est glissante ou n’est pas entièrement dégagée.

Les conducteurs qui ne respectent pas une distance prudente et raisonnable en tenant compte de la vitesse, de la densité de la circulation, des conditions atmosphériques et de l’état de la chaussée seront interceptés.

Évidemment, jusqu’au 15 mars, les policiers vérifieront que les véhicules de leur territoire sont munis de pneus d’hiver.

Le SPS incite les conducteurs à faire preuve de vigilance en ces semaines qui peuvent receler des situations imprévisibles.