Le SPS aura les feux de circulation à l’oeil durant le mois d’août.

Le SPS aura les feux de circulation à l'oeil

Pas moins de trente pour cent des accidents sur le territoire sherbrookois sont causés par des infractions liées à des feux de circulation ou des panneaux d’arrêt, soutient le Service de police de Sherbrooke (SPS). Pour cette raison, le corps policier mènera pour l’entièreté du mois d’août une série d’opérations visant le respect de cette portion du Code de la sécurité routière.

Ce déploiement vise à « rendre nos routes plus sécuritaires », affirme le SPS dans l’annonce faite mercredi sur sa page Facebook. 

« Le code de la sécurité routière oblige : face à un feu rouge, le conducteur d’un véhicule routier doit immobiliser son véhicule avant le passage pour piétons ou la ligne d’arrêt ou, s’il n’y en a pas, avant la ligne latérale de la chaussée qu’il s’apprête à croiser. Il ne peut poursuivre sa route que lorsqu’un signal lui permettant d’avancer apparaît », écrit le SPS avant de rappeler que les véhicules doivent également être immobilisés face à un panneau d’arrêt. 

Les contrevenants s’exposent à une amende de 100 $ et à trois points d’inaptitude.