Le service de sages-femmes temporairement restreint en Estrie

Les services des sages-femmes sont temporairement restreints, annonce le CIUSSS de l’Estrie – CHUS, en raison de l’absence de trois sages-femmes sur son territoire.

Les autres alternatives de suivi de grossesse et d’accouchement demeurent accessibles.  Les femmes nouvellement enceintes et désirant un suivi avec une sage-femme pourraient être redirigées vers les groupes de médecine familiale pour leur suivi de grossesse, assure-t-on.

«Cette situation est temporaire. Le retour de ces trois sages-femmes pourrait survenir bientôt», soutient Johanne Royer, responsable des services sages-femmes à la Maison de naissance de l’Estrie.

«Toutefois, par mesure de précaution, nous avons aussi approché la dizaine de finissantes dans cette profession et avons bon espoir que des embauches pourront se produire au cours de l'été.»

Puisque les accouchements à domicile dépendent également de la disponibilité des sages-femmes, il est probable que certaines familles, dont le suivi avec une sage-femme est déjà amorcé, doivent accoucher à la Maison de naissance de l’Estrie située à Sherbrooke ou en centre hospitalier au lieu de vivre l’expérience à domicile, ajoute-t-on dans un communiqué de presse.

« Pour nous, la priorité demeure la qualité et la sécurité des soins offerts», affirme Mme Royer.

«Avec un nombre plus restreint de sages-femmes qui sont de garde 24/7, nous devons adapter temporairement notre offre de lieux possibles d’accouchement.»

Les futures mamans intéressées par un suivi avec une sage-femme sont invitées à laisser leur nom à la réceptionniste de la Maison de naissance de l’Estrie au 819 780-2220, poste 47500, afin de déjà figurer sur la liste d’attente lorsque des places seront disponibles.

Environ 400 femmes par année choisissent un suivi par une sage-femme pour la naissance de leur enfant, ce qui représente près de 10 % des naissances. Le suivi est offert par une quinzaine de sages-femmes basées à Sherbrooke.