Le maire sortant et chef du Renouveau sherbrookois, Bernard Sévigny, a annoncé les orientations de sa formation en matière de participation citoyenne, accompagné de Sylvain Raby, candidat dans le district du Lac-des-Nations, et de Nadia Choubane, candidate du district du Carrefour.

Le RS promet de tenir des consultations prébudgétaires

La Ville de Sherbrooke mènera des exercices de consultation prébudgétaire auprès des citoyens si le Renouveau sherbrookois est élu le 5 novembre. Le parti s'engage également à mettre sur pied un groupe témoin composé de plus de 500 personnes afin de prendre le pouls de la population dans divers dossiers, et ce, dès la première moitié du mandat.
Ces deux initiatives s'inscrivent dans les mandats qui seraient confiés au Bureau de consultations publiques, dont la création a été annoncée plus tôt cette semaine par le maire sortant, Bernard Sévigny, à titre de premier engagement dans la campagne électorale.
Le processus de consultations prébudgétaires se déclinerait en trois segments. La première étape serait une consultation sur le web d'une durée de trois ou quatre semaines, la seconde consiste en une séance publique avec des groupes ou des organismes qui pourraient déposer des mémoires et des recommandations en vue de la préparation du budget, et la troisième étape sera une séance publique réservée aux citoyens désirant émettre des commentaires ou des recommandations.
« Les consultations auront lieu au printemps et porteront spécifiquement sur le budget que les élus auront à adopter au mois de décembre suivant. L'idée est de recueillir les idées et commentaires des citoyens, mais également leurs critiques pour orienter les décisions des élus », explique M. Sévigny, en conférence de presse.
La mise sur pied d'un groupe témoin est inspirée d'une pratique de la Ville de Sainte-Julie.
« Ce groupe témoin, choisi en fonction de sa représentativité de la population sherbrookoise, sera mis à contribution pour avoir une rétroaction rapide de la part des citoyens à propos de questions qui les intéressent », souligne M. Sévigny en citant en exemple le stationnement.
Pour la conférence de presse, M. Sévigny était accompagné de la candidate du district du Carrefour, Nadia Choubane, et du candidat dans le district du Lac-des-Nations, Sylvain Raby.
« La mise sur pied d'un groupe témoin est un beau moyen de communication entre les citoyens et la Ville. Les citoyens, ce ne sont pas juste les personnes qui se présentent aux conseils municipaux ou qui comprennent comment fonctionne l'appareil municipal, mais bien monsieur et madame tout le monde », a-t-elle commenté.
« Une des choses qui m'a toujours frappé à Sherbrooke, c'est de voir à quel point les citoyens sont fiers de leur ville et qu'ils sont prêts à partager leurs idées pour la rendre meilleure. [...] Les deux propositions annoncées aujourd'hui vont justement dans ce sens, c'est-à-dire à favoriser et encourager la participation des citoyens en leur demandant leur avis sur le budget municipal, mais aussi sur une série d'autres sujets », a pour sa part affirmé M. Raby.
Réaction de Sherbrooke Citoyen
La candidate à la mairie du parti Sherbrooke Citoyen, Hélène Pigot, qualifie la promesse du Renouveau sherbrookois de tenir des consultations prébudgétaires de « peu crédible ».
« Cela fait des années que des citoyens et citoyennes réclament des consultations prébudgétaires à l'administration Sévigny afin de rendre plus transparente l'utilisation de l'argent des Sherbrookois et Sherbrookoises. Cela fait depuis 2009 que le Renouveau a inscrit cette promesse dans son programme. Mais tout le monde le sait : Bernard Sévigny ne respecte ni ses promesses, ni son programme, ni les membres de son parti qui l'ont voté. Il nous sort encore une vieille promesse de son armoire. Désolé, Monsieur Sévigny, les gens ne vous croient plus! », affirme Mme Pigot.
« S'il veut vraiment faire preuve de transparence, qu'il nous dévoile, dès le prochain conseil de lundi, le contenu du budget que ses fonctionnaires sont en train de préparer », a-t-elle conclu.