Selon le ministère des Transports, le réseau autoroutier de l’Estrie est encore en mesure d’absorber une augmentation du trafic, même s’il survient occasionnellement des problèmes, notamment aux heures de pointe.
Selon le ministère des Transports, le réseau autoroutier de l’Estrie est encore en mesure d’absorber une augmentation du trafic, même s’il survient occasionnellement des problèmes, notamment aux heures de pointe.

Le réseau routier pas encore à capacité

Claude Plante
Claude Plante
La Tribune
Bien qu’en forte croissance, le réseau autoroutier de la région de Sherbrooke n’a pas encore atteint son point de saturation. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) toutefois garde un œil sur certains secteurs chauds.