Bernard Sévigny

Le règlement de zonage harmonisé adopté

C'est fait! La Ville de Sherbrooke ne compte qu'un seul règlement de zonage et de lotissement, 15 ans après la fusion municipale. Le long processus pour harmoniser les dix règlements des anciennes villes a atteint sa conclusion mardi quand le règlement 1200 a été jugé conforme par la Commission municipale du Québec.
Cette dernière n'a reçu aucune demande de conformité, qui aurait retardé l'adoption du règlement de 60 jours supplémentaires. Le maire Bernard Sévigny s'en réjouit. « Quand je suis arrivé à la mairie, j'ai dit qu'il y avait un gros morceau auquel il fallait s'attaquer : avoir un seul schéma d'aménagement et un seul plan d'urbanisme. C'est ce que nous avons. Maintenant, ce sera drôlement facilitant pour la suite des choses, pour le développement de notre ville. C'était réellement difficile de concilier dix règlements. »
Dans un communiqué, la présidente du comité consultatif d'urbanisme, Nicole Bergeron, se disait fière de l'atteinte de cet objectif. Elle rappelle que plusieurs citoyens ont participé au processus de consultation.
Sherbrooke avait adopté un schéma d'aménagement et de développement révisé en 2014. Elle devait ensuite revoir ses règlements d'urbanisme pour respecter ce nouveau schéma et mettre en oeuvre la planification du territoire.
Au cours des prochains mois, la Ville devrait harmoniser ses règlements d'urbanisme touchant la construction et la démolition, de même que les permis et les certificats.