Le pont de l’échangeur Darche devra être reconstruit, annonce le MTQ. On y limite la charge des camions lourds en attendant le début des travaux.

Le pont de l’échangeur Darche sera reconstruit

Le pont de l’échangeur Darche, qui surplombe l’autoroute 410 sur la rue King Ouest, devra être reconstruit. En attendant, le ministère des Transports du Québec (MTQ) impose des restrictions de charges permises aux véhicules lourds qui circulent sur cette structure.

On a dû prendre cette décision à la suite d’une inspection du pont et de l’analyse des données recueillies, explique Dominique Gosselin, conseillère en communication au MTQ.

« Il y a toujours une inspection des structures qui doivent être reconstruites pour connaître la nature des travaux à effectuer », mentionne Mme Gosselin à La Tribune.

« Lors de l’inspection, nous avons remarqué que la capacité portante du pont avait diminué. Nous avons donc décidé d’y limiter la circulation des camions lourds. Les autres véhicules peuvent continuer de l’emprunter en toute sécurité. »

Conséquemment, les véhicules lourds dont la charge excède les limites maximales suivantes ont l’interdiction d’emprunter cette structure dès maintenant : 28 tonnes pour un camion d’une seule unité (camion porteur), 48 tonnes pour un camion semi-remorque et 58 tonnes pour un train routier.

Des détours ont été mis en place pour les véhicules lourds concernés par la restriction, soit par le boulevard Bourque (route 112 Ouest), le boulevard de Portland ou pour le centre-ville via le boulevard de l’Université. Le MTQ a déjà installé la signalisation requise.  

Afin de planifier leurs déplacements, les conducteurs de véhicules lourds sont invités à consulter régulièrement le Québec 511 pour connaître les restrictions liées aux charges et dimensions en vigueur sur le réseau routier supérieur, ajoute Mme Gosselin.

Dates inconnues

Cette dernière ne peut s’avancer sur la date du début des travaux ni sur leur durée. Pas moins de 32 000 véhicules y passent chaque jour, dont six pour cent de camions. Le pont a été construit en 1970.

Un autre chantier du genre se déroule présentement dans le secteur de Magog. La reconstruction du viaduc joignant les autoroutes 10 et 55 a débuté en mai et devrait se terminer en novembre.

« La reconstruction du pont de l’échangeur Darche n’est pas pour demain matin, dit-elle. Nous devons respecter le processus normal des travaux routiers. Nous devons préparer les plans et devis. »

« C’est certain qu’il pourrait y avoir un impact sur la circulation, mais nous allons prendre des mesures pour atténuer les impacts lors de la reconstruction. »

Le projet a de quoi inquiéter les habitués de ce très achalandé secteur du réseau routier de la région sherbrookoise. Il est possible d’observer fréquemment des ralentissements de la circulation sur ce pont aux heures de pointe.  

Il pourrait être possible, par exemple, souligne Dominique Gosselin, d’utiliser une portion de ce pont divisé en deux pour laisser le trafic circuler en sens inverse pendant les travaux de reconstruction.