Pavel Grishin
Pavel Grishin

Le Phoenix choisit un défenseur russe de 17 ans... à 6 pieds et 4 pouces

Le Phoenix de Sherbrooke formait la défensive la plus imposante de la LHJMQ la saison dernière et semble vouloir maintenir la même tendance en sélectionnant un grand défenseur russe lors du repêchage international de la LCH. 

Pavel Grishin vient tout juste d’avoir 17 ans, mesure déjà 6 pieds et 4 pouces et pèse près de 200 livres. Mais avant tout, le Phoenix a fait de lui le 53e choix de première ronde pour ajouter de la vitesse et de l’offensive à sa formation.

Membre de l’équipe CSKA Moskva des moins de 18 ans, Pavel Grishin se trouvait au sommet de la liste de Jocelyn Thibault et son équipe de recruteurs.

«On avait besoin d’améliorer notre défensive et selon les besoins que notre club avait, il était notre premier choix. Il est imposant, il peut jouer de manière robuste. Mais on n’est plus en 1992. On ne sélectionne pas seulement un défenseur parce qu’il est grand et gros. Il est avant tout un bon défenseur rapide capable de jouer en avantage numérique», indique Jocelyn Thibault, qui pilotait son dernier dossier à titre de directeur général de l’équipe avant de donner le relais à son entraîneur-chef, Stéphane Julien.

La tâche d’évaluer les joueurs s’est avérée difficile cette saison en raison de l’annulation des différents championnats internationaux et de la COVID-19.

C’est donc dire que les différentes formations de la Ligue canadienne de hockey n’ont pu récolter toutes les données espérées avant le repêchage des joueurs européens.

«On a dû regarder beaucoup de vidéos pour effectuer nos évaluations. On a vu quelques matchs de Pavel lors du championnat mondial des joueurs de moins de 16 ans. On devait assister aux Mondiaux des moins de 18 ans, mais il a été annulé. Il fallait donc discuter avec les agents pour mieux connaître les joueurs et se fier aux films de matchs», précise Jocelyn Thibault.

Ses capacités à jouer dans les deux sens de la patinoire et sa mobilité ont tout de suite attiré l’attention du Phoenix vers le défenseur droitier.

«Quelques joueurs ont accroché notre oeil et Pavel en fait partie! Il comble un besoin précis.»

Grishin confirme sa présence

Jocelyn Thibault a déjà obtenu la confirmation du joueur et de son agent: Pavel Grishin veut jouer au Canada et assure sa présence au camp du Phoenix si les conditions le permettent par rapport à la pandémie. 

«On a la certitude qu’il vient», soutient Jocelyn Thibault. 

Après l'Ukrainien Vladislav Lysenko, Pavel Grishin est le deuxième défenseur européen repêché dans l'histoire du Phoenix. On se rappellera surtout du robuste Lysenko pour ses 89 minutes de punition en 66 matchs.

«Il y aura une adaptation dans son cas, explique Thibault. Il évoluera dans un nouvel environnement et sur une patinoire plus petite.»

En 27 matchs chez les moins de 18 ans, Grishin a obtenu neuf points et 18 minutes de punition avec le CSKA Moskva.

Petrov au premier choix

Le Russe Matvei Petrov est devenu le premier choix du repêchage international de la LCH et la formation de North Bay possédait cette sélection. Le Tchèque Jan Bednar (2e) s'en va quant à lui avec le Titan d'Acadie-Bathurst.

Le Suisse Atillio Biasca rejoindra pour sa part les Mooseheads de Halifax alors que l'attaquant russe de 17 ans Alexei Prokopenko deviendra un membre des Olympiques de Gatineau. L'attaquant de l'Avangard de Omsk des moins de 17 ans était le capitaine de son équipe. En 30 parties, il a récolté 26 buts et 40 mentions d'aide. 

Les Remparts de Québec ont sélectionné pour la première fois un joueur de la Finlande, Viljami Marjala.

Lorenzo Canonica, un joueur de centre de la Suisse, a ensuite été repêché par les Cataractes de Shawinigan. Toujours en première ronde, un ailier russe s'est ajouté à l'alignement des Sea Dogs de Saint John: Fyodor Svechkov.

Le frère d'Ivan Barbashev à Moncton

Les Huskies de Rouyn-Noranda ont fait de l'attaquant Danila Klimovich (Biélorussie) la 29e sélection de l'encan européen. 

Les Islanders de Charlottetown ont sélectionné aussitôt le Tchèque Jakub Brabenec, un attaquant qui évoluait chez les moins de 20 ans... à seulement 16 ans. Ce dernier affrontait même des professionnels dans la division 2 de son pays. 

Au 41e rang, l'Océanic de Rimouski a opté pour Alexander Lazarev, un attaquant russe. Au 47e rang, les Saguenéens de Chicoutimi ont choisi Matej Kaslik, un centre de la Slovaquie. Juste avant, Mikhail Nizovkin devenait le choix des Eagles du Cap-Breton.

Parmi les autres faits saillants du repêchage, le frère de Ivan Barbashev, Maxim, évoluera à Moncton. Son frère avait obtenu 95 points en seulement 57 matchs à sa dernière saison avec les Wildcats et joue depuis trois ans dans la LNH pour les Blues de St. Louis.