Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Michel Plourde, maire de Danville, ne sera pas candidat conservateur aux prochaines élections fédérales.
Michel Plourde, maire de Danville, ne sera pas candidat conservateur aux prochaines élections fédérales.

Le Parti conservateur change de candidat dans Sherbrooke

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
Les Coops de l'information
Article réservé aux abonnés
Le maire de Danville, Michel Plourde, ne sera pas candidat pour le Parti conservateur lors des prochaines élections fédérales. Celui qui avait annoncé en février son intention de briguer les suffrages dans la circonscription de Sherbrooke se retire pour des raisons personnelles et des raisons de santé. Le parti devrait annoncer sous peu la candidature d’Andrea Winters pour le remplacer.

Lors d’une entrevue téléphonique, M. Plourde dit que ce n’est pas de gaieté de cœur qu’il a choisi de céder sa place. « J’en ai pas mal soupé dans les derniers mois avec tout ce qui se passe à Danville. J’ai besoin de prendre du temps pour moi. »

Le départ de la directrice générale de la municipalité, Josée Vendette, est un des dossiers politiques ayant tenu M. Plourde occupé dans les dernières semaines. Le climat était aussi tendu à Danville, en début d’année, alors que trois conseillers ont dénoncé le climat de travail au conseil municipal et chez les employés.

« Je suis encore membre du Parti conservateur. Je suis encore militant et je vais continuer à supporter le parti. »

Interrogé à savoir si le parti lui a demandé de céder sa place, M. Plourde répond par la négative. « Trouver un nouveau candidat n’a pas été une partie de plaisir pour eux. »

Michel Plourde ne sait pas pour le moment s’il tentera à nouveau sa chance en politique fédérale dans le futur. « Je ne peux pas dire si ce sera partie remise. Ça ne veut pas dire que l’occasion se représentera. »

Sa décision de se porter candidat au non aux prochaines élections municipales n’est pas prise non plus. « Je dois y réfléchir », avance-t-il. 

Selon lui, sa remplaçante est choisie depuis « une couple de semaines ». 

Si le parti a publié un communiqué en soirée indiquant qu’une candidature serait annoncée prochainement, tout indique que son choix s’est arrêté sur Andrea Winters. Sur son profil LinkedIn, la jeune femme se présente comme la candidate dans la circonscription de Sherbrooke pour le Parti conservateur du Canada depuis juillet 2021. L’étudiante en comptabilité a été vice-présidente de l’Association du Parti conservateur de Sherbrooke de mars 2019 à janvier 2021. Il n’a pas été possible de la joindre lundi soir. 

Invité à confirmer la candidature de Mme Winters, le directeur des opérations du parti pour le Québec s’est contenté de rappeler qu’une annonce viendrait très prochainement.

Le maire de Danville avait annoncé sa candidature conservatrice en février.